Sciences de la vie et de la Terre

4569 millions d’années en 15 minutes !

13 / 02 / 2012 | Jacques Genty | Josiane Combe

Top Chrono ! 15 minutes pour voir défiler 4569 Ma [1], c’est à la fois court pour rendre compte de la longueur des Temps géologiques et long pour maintenir l’attention d’élèves habitués à l’immédiateté du clic sur Internet !

Cet article relate ce défi pédagogique, le travail mené en classe de 3° pour la partie du programme : « Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre ».
L’objectif essentiel est de faire prendre conscience de la durée des « Temps géologiques » ou « Temps long ».

Ce travail est découpé en 2 séances ... l’une pour définir la problématique et aborder une première représentation de l’histoire de la Terre ( l’observation de la fresque) , la seconde pour matérialiser ces temps par une frise. ( voir « article à venir » )

Il s’agit, au cours de la première séance, d’observer la fresque « autodéfilante » c’est-à-dire, plus poétiquement, la fresque « Pour voir passer le temps » !

 1- Place dans la progression & objectifs

1.1- Place dans la progression

Cette observation de la fresque sert « d’ouverture » à la partie 2 du programme de 3° : « Evolution des organismes vivants et histoire de la Terre ».

1.2- Les objectifs

Il s’agit d’une part de motiver et de susciter la curiosité des élèves pour cette nouvelle partie …
D’autre part de définir des objectifs de type « socle » :

  • capacité à tirer des information d’images ;
  • connaissances : le monde vivant a changé au cours du temps ;
  • attitudes : sens de l’observation et sens critique.

Pour commencer on va s’interroger sur l’âge de la Terre...

 2- Observation de la fresque

2.1- Aspects techniques

Accéder à la fresque autodéfillante

  • Durée : Le défilement de la fresque est de 15 a 20 minutes [2]
  • En cours de défilement un bouton « stop » peut être utilisé ; on peut alors observer à sa guise un détail ou faire défiler manuellement avec le curseur situé tout en bas de la fenêtre du navigateur. Il est bien sûr possible de reprendre le défilement automatique en cliquant sur « défiler ».

2.2- Consignes de travail

Des consignes sont à donner en relation avec les objectifs :

  • Observer (en silence)
  • S’interroger sur ce qu’on voit
  • A la fin des questions seront posées

 3- Bilan partiel : Le ressenti des élèves

3.1- Les questions posées

  • Elles sont l’objet d’un écrit personnel suivi d’une mise en commun orale.
  • Il est donc demandé à chacun de dire :
    • « Mon ressenti » (comme ce que l’on dit à la fin d’un film à son ami) - franchise absolue, non noté
    • « Ce que j’ai découvert »
    • « Les questions que je me pose maintenant ».

3.2- Le ressenti

(échanges oraux sur ce point dès que les feuilles sont relevées) :

  • Quelques avis d’élèves (transcription) :
    • Abdel :


      C’était très long !
      Les dessins sont très bien faits
      Le précambrien a duré très longtemps avec beaucoup de détails et à coté de ça il y a le reste qui a été rapide.
      C’était bien !

    • Sonia :


      C’était lent !
      C’était captivant.
      La fresque est très longue ( défilement)
      Le début et la fin étaient intéressant …

    • Nicolas :


      C’était un peu long !
      C’était compréhensible.
      La fresque aurait pu continuer après zéro. / après 1 million d’années…

    • Achraf /Shakib :


      Ce qui m’a impressionné c’est au début le soleil , des rochers et des étoiles…
      Ça m’a surpris de voir qu’il y ai beaucoup de temps avant qu’il y a eu de la vie sur Terre
      Le début était très ennuyant car quand on était dans le précambrien c’était toujours la même (chose) ;
      C’était toujours pareil entre –4300 et –3500 Ma.
      Mais la fin était intéressante car il y avait beaucoup d’évolution

    • Ceyda / Sonya


      La fresque est très réaliste
      C’était un peu long mais l’histoire de la Terre est intéressante et on ne s’ennuie pas.
      Ça aurait pu être intéressant de voir l’évolution de l’homme
      Les couleurs étaient vives ce qui rendait la fresque plus réaliste
      Ça aurait été plus instructif avec une légende.

    • Priscille
      JPEG - 20.1 ko
  • Analyse des « avis » et réflexion :
    • En premier et à la grande majorité : « c’est beau ! »
    • « Le temps long »... C’est long ! Presque tous les élèves le soulignent y associant parfois l’ennui (voir plus loin). Mais c’est la réponse attendue et la notion à faire passer...
    • « c’est un peu long quand il ne se passe rien, au précambrien » Certains ont bien vu, (et bien lu, donc bonne prise d’info) la barre rose ; ce temps long, c’est bien le précambrien. Certains ont même réussi à évaluer la durée par rapport à l’ensemble ou mieux à en dater les limites !
      JPEG - 29.7 ko
      Echelle des temps géologiques sur la fresque « Voir passer le temps »
      • En bas : l’échelle -simplifiée- des temps géologiques ( en rose , le Précambrien)
      • Sous les graduations en millions d’année, un trait de la même couleur que les « éons » de l’échelle, permet de se situer dans le temps lors du défilement.
    • L’ennui !” : En pédagogie est-ce rédhibitoire ? Voici ce qu’en dit le célèbre pédopsychiatre Marcel Rufo [3] qui a dirigé de 2004 à 2007 la Maison des Adolescents à Paris :


Moi je voudrais que dans les collèges on fasse des salles d’ennui. Qu’il y ait des salles où il n’y a rien : pas de bons sièges, pas de vidéos... Rien ! Que les élèves y aillent pour s’ennuyer afin qu’ils pensent un peu plutôt que d’être toujours en activité. Parce-que l’ennui c’est intéressant. On est toujours en train de leur demander « alors qu’est-ce que tu fais, tu as des activités ? Je t’inscris à ceci puis à cela... » Non non ! D’abord il y a le choix, le refus et la possibilité aussi de rêver.

Si lors de l’observation de la fresque, on est sans doute loin du contexte évoqué par M.Rufo, on peut tout de même s’interroger sur l’éventuel intérêt de cet « ennui pendant le précambrien ». En plus d’être le révélateur de ce temps long, très long, ne serait-il pas générateur d’un questionnement, d’interrogations ? Passé le constat du « il ne se passe rien », on peut se demander a contrario « que se passe -t-il pendant tout ce temps », « pourquoi ne le voit-on pas » ? Et déboucher, peut être, sur ce qui fait que les fossiles sont ou non conservés en ces temps si reculés... mais aussi -surtout- sur les longs préparatifs de la chimie prébiotique.

Une image pour faire comprendre cette difficile notion : L’invité qui vient partager le repas trouve le(s) plat(s) tout fait. Tout est prêt, il n’a pas vu le travail en cuisine, la préparation des viandes, l’épluchage des légumes ni la longue cuisson qui permet au plat de mijoter...

Au final, si cette fresque risque de mettre l’eau à la bouche, de susciter l’appétit pour l’histoire de la Terre, la géologie, -ainsi qu’en témoignent quelques avis d’élèves demandant des légendes, ou plus directement « c’est quoi ça » ?- les élèves et le prof n’auront pas perdu leur temps !

3.3- Prolongements

3.3.1- Pour la séance suivante

Il est possible de faire exploiter la fresque 2 « A la recherche des temps perdus » pour répondre aux questions que se posent les élèves ; par exemple :

  • c’est quoi les trucs verts au fond de l’eau au début ?
  • les étoiles blanches ?
  • les lignes rouges ? ...
3.3.2- Pour le lycée en seconde

Prolongement « vertical » en seconde : voir les articles du dossier « Utilisation des fresques » :

Post Scriptum :

Merci à Abel Calmettes, Professeur de SVT du collège A.France de Drancy, pour sa collaboration aux « tests » de cette séance ....

Il est possible de consulter les réponses d’élèves aux questions :« Ce que j’ai découvert » et « les questions que je me pose maintenant », sur Liste d’échange et d’information autour des fresques numériques des temps géologiques

[1millions d’années

[2durée approximative, variable selon les machines , navigateurs

[3Marcel Rufo est l’auteur de nombreux ouvrages dont « l’Abécédaire, comprendre pour éduquer ». Citation extraite de propos recueillis par Nathalie MACIA, directrice de la Librairie Grangier à Dijon

 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Animation présentant les principales étapes de la technique d’autoradiographie.

Utiliser Twitter pour produire du savoir et éduquer à l’utilisation critique des médias sociaux

Sites à (re)découvrir...

Corpus

Anatomie 3D, vidéos enrichies et pour la santé sont les trois rubriques de ce tout nouveau site, mis en place par le réseau Canopé, sur la découverte du corps humain.

Le guide de mise en œuvre du numérique éducatif - Les MédiaFICHES

Guide académique pour aider les équipes pédagogiques dans la mise en œuvre du numérique dans leur établissement.