. . .

Sciences de la vie et de la Terre

Votre position dans le site

icône du fil d'arianeAccueil du site → Niveaux → Collège → Article
Auteur :
Bertrand Marne

Collège Lucie Aubrac

93190 LIVRY GARGAN

Date :
Niveaux : Collège, Lycée
Types d'activité pédagogique : Usage des TICE, B2i collège, B2i lycée

Bon Patron un outil de patronage pour l’écriture sur ordinateur

À propos de cet article

Descriptif

NiveauCollège et lycée
Typevérificateur d’orthographe
AuteursT. Nadasdi & S. Sinclair
ÉditeursNadaclair Language Technologies
Supporten ligne : http://bonpatron.com/

Sommaire

Diffusez cet article

En ce moment sur la Une

→ des articles connexes

Pour les élèves, un des atouts majeurs d’un traitement de texte comme MS-Word ou OpenOffice.org c’est le correcteur orthographique. Hélas, l’utilisation qu’ils en font n’est pas toujours raisonnée. Et surtout, c’est un outil qui permet difficilement de faire progresser dans l’usage de la langue.

Bon Patron est un outil différent, plus intéressant pédagogiquement, il pourra se substituer aux correcteurs des traitements de texte.

PNG - 113.2 ko
Vue générale de Bon Patron

Présentation de Bon Patron

D’autres logiciels du même type ?

Il existe aussi d’autres outils de vérification d’orthographe similaires à Bon Patron (gratuits et en ligne).

Par exemple, si vous utilisez SPIP 1.9, il possède une fonction de vérification d’orthographe avec des suggestions, mais sans correction. Cependant, cette vérification n’est que lexicale et pas du tout grammaticale.

Le conjugueur est également un outil réputé. Il fournit des guides très complets sur la grammaire et permet de vérifier l’orthographe d’un mot ou la conjugaison d’un verbe. Par contre, il ne permet pas la vérification d’un texte.

Voir aussi un test comparatif de Bon Patron, du Conjugueur et d’autres outils en ligne du même type.

Bon Patron est un vérificateur orthographique : il ne corrige pas les fautes. Il signale les fautes lexicales et de grammaire trouvées et donne des conseils pour les corriger.

Ce logiciel, accessible sur le web (http://bonpatron.com/), a été conçu par deux universitaires canadiens spécialisés dans la linguistique avec pour but de faire progresser les apprenants.

Un logiciel d’accès gratuit et simple d’utilisation

Pour utiliser Bon Patron, il suffit d’avoir accès à internet et un navigateur assez récent. La version proposée gratuitement a certaines limitations : seuls des textes courts pourront être vérifiés, et l’interface d’édition du texte, de petite taille sera entourée de publicités (à moins d’utiliser un suppresseur de publicités avec votre navigateur).

Le principe d’utilisation est donc très simple : le texte à vérifier est copié depuis l’endroit où il a été rédigé (traitement de texte...), puis collé dans la fenêtre de Bon Patron. On peut aussi taper directement son texte dans le formulaire. Un clic permet ensuite d’obtenir un texte dans lequel les fautes découvertes sont marquées :

PNG - 43.6 ko
Exemple de correction dans Bon Patron
les erreurs sont marquées :
  • en italique, pour les fautes lexicales (orthographiques)
  • encadrées, pour les fautes grammaticales.
  • Le rouge signale les expressions à changer
  • le jaune, celles qui sont à vérifier.

Lorsque l’on passe la souris sur ces signalements, une infobulle apparaît donnant des informations pour corriger la faute.

PNG - 8.1 ko
Infobulle de Bon Patron
Des pistes de correction sont proposées dans l’infobulle qui s’ouvre au survol de l’erreur

Mais c’est à l’utilisateur de faire cette correction, puis de demander à Bon Patron de revérifier le texte.

Une version payante avec quelques améliorations

À noter qu’il est possible d’utiliser une version payante de bon patron. Celle-ci est débarrassée des publicités (de fait, l’espace de saisie devient plus grand) qui peuvent poser problème dans un environnement scolaire (d’autant que le contenu de ces publicités est géré par un prestataire externe que les auteurs de Bon Patron contrôlent peu).

Une des plus intéressantes améliorations de cette version payante est l’apparition de petits exercices formatifs et interactifs proposés en fonction des erreurs qui ont été repérées.

PNG - 7.8 ko
Exercices de remédiation de Bon Patron Pro
La version payante de Bon Patron propose parfois des exercices de remédiation pour travailler sur les erreurs constatées

Voir aussi le descriptif de la version payante.

Il faut noter que dans la version gratuite comme dans la version payante, Bon Patron archive les textes (anonymement) pour les étudier et permettre éventuellement de faire progresser le logiciel.

Les limites de l’outil :

Il faudra veiller à garder à l’esprit quelques limites de cet outil.

Évidement, la vérification automatique n’est pas absolument fiable comme l’expliquent les auteurs dans leur FAQ. Mais c’est l’occasion de faire travailler les élèves sur l’efficacité des outils programmés (compétence 2.4 du B2i).

Bon Patron vérifie l’orthographe, la grammaire, mais ne permet pas d’améliorer la qualité de l’expression. Ainsi, des phrases mal écrites, voire incompréhensibles, peuvent être correctes du point de vue de l’orthographe.

Travailler sur le sens, sur le style, est donc hors du champ de cet outil. D’autres outils peuvent alors prendre le relais comme ceux d’analyse lexicométrique. Nous vous proposons quelques exemples d’exploitation d’un logiciel très visuel : Générateur de nuage de mots.

Des correcteurs orthographiques plus sophistiqués proposent d’ailleurs d’autres méthodes d’évaluation du style et du sens de ce qui est écrit (voir un comparatif des principaux outils disponibles sur le marché : http://www.clubic.com/article-159784-1-antidote-prolexis-cordial.html, et un autre des outils en ligne comme Bon Patron :http://www.ecrits-professionnels.com/ressources/correcteurs-en-ligne-le-comparatif/). Mais, comme leur nom l’indique, ces correcteurs font le travail de modification du texte à la place de l’élève et risquent de limiter leur réflexion sur la pertinence de la correction.

les étapes de la rédaction d’un texte

La méthode conseillée pour rédiger un texte sur ordinateur est souvent :

  1. réalisation d’un brouillon
  2. écriture du texte (sans mise en forme),
  3. relecture (avec l’aide de Bon Patron par exemple)
  4. enfin le travail de mise en forme grâce aux styles du traitement de texte

Voir aussi un dossier sur l’utilisation d’un traitement de texte pour la maîtrise de la langue.

Il y a aussi des limites du côté de la présentation des textes vérifiés : lors des copier-coller entre Bon Patron et le traitement de texte, il est fréquent que la mise en page soit altérée. Mais ce n’est pas forcement un défaut, car cela va inciter les élèves à s’organiser correctement en commençant par élaborer le texte, puis en le corrigeant et enfin en le mettant en page (voir l’encadré ci-contre).

Enfin, les élèves et le professeur devront rester attentifs au respect de la vie privée (sachant les archivages que fait le vérificateur) et à la protection des mineurs face aux messages publicitaires qui entourent la version gratuite du logiciel.

Pour finir, vous trouverez des pistes d’exploitation pédagogiques dans notre article : Travailler la maîtrise de la langue et le B2i en S.V.T. grâce aux vérificateurs d’orthographe

Avis du groupe Logo du groupe BIG

Un outil pratique pour permettre l’auto-évaluation et la progression des élèves à l’écrit.