. . .

Sciences de la vie et de la Terre

Votre position dans le site

icône du fil d'arianeAccueil du site → tous les contenus du site → Article

Cet article a été importé depuis l'ancien site Académique de S.V.T. Sa forme actuelle est une forme transitoire, tandis que nous travaillons à l'adapter au site actuel. Il est possible qu'il y ait eu des erreurs lors de cette importation. Par avance veuillez nous en excuser.

En cas de problème d'affichage, vous pourrez retrouver l'article original ici : Article original dans nos archives

Si vous constatez des erreurs de fond ou de forme, vous pouvez nous le signaler en cliquant ici (formulaire à remplir)

En raison de problèmes d'hébergement, le site pourrait ne pas fonctionner correctement. Veuillez nous en excuser.

 

 

Date : septembre 2005

AUTEURS :

Groupe de recherche de Melun :

Guillaume DARTIGUENAVE, Sophie FAVRIE
Marie PELLOUX, Aline THOMAS et Rémy THOMAS

Niveau concerné :

Collège
Type
Didactique

TROISIÈME

Unité et diversité des êtres humains

Fiche 6

Durée  : 1 heure

Partie du programme : Les chromosomes portent les gènes, unités d’information génétique qui déterminent les caractères héréditaires.
À un gène correspondent des informations différentes pour un caractère : ce sont ses allèles.
Les cellules possèdent pour un même gène, soit deux fois le même allèle, soit deux allèles différents.

Dans ce dernier cas, les deux allèles peuvent s’exprimer ou l’un peut s’exprimer et pas l’autre.

Lors de la fécondation, spermatozoïde et ovule participent à la transmission de l’information génétique : pour chaque paire de chromosomes et chaque gène, un exemplaire vient du père, l’autre de la mère.

Mots clefs
 : gène, allèles, caractères héréditaires.

 

1. Représentations initiales

Qu’est-ce que le groupe sanguin ?

Remarques d’élèves
Représentations-obstacles
C’est quelque chose dans le sang.
Confusion facteur Rhésus et groupe sanguin.

Vision « utilitariste » du groupe sanguin.

C’est A+, B- ...
Ceux qui sont O peuvent donner leur sang à tout le monde.
 

2. Situation-problème

Bertrand (groupe sanguin A) et Nathalie (groupe sanguin B) ont un bébé de groupe sanguin O.
Comment est-ce possible ?

Activités demandées aux élèves


Et si à l’aide de l’exercice réalisé à la maison, vous tentiez de résoudre ce problème.

Des indices seront distribués selon vos besoins.

Dans un deuxième temps, réaliser un texte qui explique pourquoi les enfants peuvent avoir des caractères héréditaires différents de ceux de leurs parents.

Type de travail  : groupes de 4 maxi puis mise en commun en classe entière.

 

3. Outils

- indice 1 : schéma bilan vierge utilisé pour la répartition des chromosomes lors de la fabrication des gamètes.

- Indice 2 : Questions pour aider l’élève à résoudre l’exercice sur les groupes sanguins.

- Indice 3 : Définition d’un allèle.

 

4. Exemples de production d’élèves

Un gène peut avoir plusieurs versions. Chaque version est appelée un allèle. Une personne peut avoir une version d’un gène sans le savoir (par exemple allèle O pour une personne de groupe sanguin A ou B).

Lors de la fécondation la mère et le père apportent chacun un chromosome de chaque paire. Chacun apporte donc un allèle pour chaque gène. Le mélange des deux allèles peut créer un caractère héréditaire différent de celui des parents.

 
Sommaire des fiches de génétique

Retour à la page d’introduction du groupe de Melun