Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Créer un observatoire collaboratif de la biodiversité avec les outils ArcGIS online : le pas à pas.

05 / 05 / 2020 | Jean PREVOST

Cet article a pour objectif d’accompagner la mise en place d’un observatoire participatif de la biodiversité. Adaptable, modifiable et transposable, il a surtout vocation à guider les utilisateurs dans les grands principes d’exploitation des outils ArcGIS. Ainsi, il expose successivement la création d’une enquête, l’exploitation des données collectées dans une Web Map, le partage de cette carte aux internautes, la construction d’un tableau de bord et enfin un récapitulatif de l’ensemble sous la forme d’une Story Map. (A titre d’exemple, vous pouvez consulter celle de l’Ornithobservatoire ainsi que l’article sur son exploitation pédagogique).

NB : Vous pouvez vous inscrire et obtenir un compte ArcGIS Online gratuit ici.

1. Créer une enquête avec Survey123

JPEG - 35.5 ko
Une fois identifié dans ArcGIS, sélectionnez l’application Survey123, puis « Créer une enquête ».
Deux choix s’offrent à vous : utiliser le concepteur web ou Survey 123 Connect. Optez pour le concepteur web, amplement suffisant pour ce que nous souhaitons faire.
Cliquez sur « Prise en mains », puis paramétrez votre enquête, en lui donnant un nom, quelques « Balises » (des mots clefs qui permettront de la référencer) et un résumé présentant les objectifs de votre enquête. Cliquez sur « Créer ».
L’interface de création de l’enquête s’affiche. Vous pouvez ajouter toutes les questions que vous souhaitez. Au minimum, ajoutez :

  • Un texte uniligne :
    • Etiquette : « Nom de l’observatrice ou de l’observateur ».
    • Astuce : « Prénom NOM ».
    • Validation : Il s’agit d’une question obligatoire.
    • Mettez en cache la réponse à cette question (ce qui permettra à l’observateur d’avoir ce champ pré-rempli lors d’une future observation).
    • Enregistrez.
  • Date/time :
    • Etiquette : « Précisez la date et l’heure de l’observation ».
    • Valeur par défaut : Cochez « Envoi Date/Heure » (qui seront ainsi préremplies lors de la saisie).
    • Validation : Il s’agit d’une question obligatoire.
    • Enregistrez.
  • Carte :
    • Etiquette : « Précisez le lieu exact de l’observation ».
    • Outil de dessin : point.
    • Centrez sur la zone géographique de votre choix.
    • Cochez « Demander la localisation de l’appareil à l’ouverture de cette question ».
    • Validation : Il s’agit d’une question obligatoire.
    • Enregistrez.
  • Choix multiple.
    • Etiquette : « Cochez le nom des différentes espèces que vous avez vues au cours de l’observation ».
    • Notez le nom des espèces identifiables, cliquez sur « + » pour ajouter des choix possibles.
    • Vous pouvez cocher la case « Permettre « Autre » » et préremplir le champ avec « Autre : Préciser », ce qui permettra d’ajouter une espèce qui n’est pas dans la liste.
    • Choisissez l’apparence qui vous convient.
    • Enregistrez.
  • Remarque : Il est possible de guider l’observateur en faisant une question à choix unique (du type « Angiosperme ou Gymnosperme » puis en sélectionnant « Définir la règle » (en cliquant sur la petite flèche multidirectionnelle en bas à gauche) qui permettra de choisir les questions qui s’afficheront ensuite pour rendre plus fluide l’observation et alléger le questionnaire.

Vous pouvez ensuite personnaliser l’apparence et les réglages de votre enquête en cliquant sur les onglets concernés.
L’option « Aperçu » vous permettra de visualiser le rendu de votre enquête sur ordinateur, smartphone ou tablette.
Une fois satisfait(e), vous pouvez cliquer sur « Publier ». On vous propose alors de « Modifier la structure ». Il peut être intéressant, pour plus de lisibilité dans les étapes suivantes, de changer le Nom des différentes Etiquettes, comme dans l’image ci-dessous.
JPEG - 25.8 ko
Cliquez à nouveau sur « Publier ». Votre enquête est en ligne !
Un message vous indique qu’en cliquant sur le symbole de partage, vous aurez accès à l’URL de votre enquête et à un QR code qui y renverra.

  • Avant de diffuser ce lien, il convient d’ouvrir les droits d’accès à cette enquête :
    • Cliquez sur « Collaborer ».
    • Vous retrouvez l’adresse de votre enquête. Conservez la mention « Ouvrir l’enquête directement dans un navigateur » cochée. En effet, seul un titulaire de compte ArcGIS peut ouvrir l’enquête dans l’application.
    • A la question « Qui peut envoyer des données à cette enquête ? » cochez « Tout le monde (public) ».
    • Enregistrez.

2. Visualiser les données

Pour pouvoir paramétrer la carte qui permettra de visualiser des données, il faut disposer de données. Si vous n’en avez pas encore, répondez à votre enquête de façon fictive, ces faux participants pouvant être supprimés par la suite lorsque de vraies observations auront été effectuées.
La visualisation des données dans Survey se fait en cliquant sur « Données ».
Une carte s’affiche, surmontant un tableau qui présente les données brutes. En cliquant sur une ligne de ce tableau (ou sur un point de la carte), il est possible de modifier tout ou partie de la saisie, voire de la supprimer.

3. Créer une Web Map

La Web Map est la base de la structure des informations collectées que vous pourrez exploiter dans les applications diffusées en ligne par la suite. Pour la créer, toujours dans l’onglet « Données », cliquez sur « Ouvrir dans la visionneuse de carte ».
Dans l’onglet « Détails », vous voyez apparaître une couche dont le nom compliqué commence par « survey123… ». Cette couche contient toutes les données saisies dans votre enquête. Nous allons la paramétrer, puis la détailler.

  • Cliquez sur les trois petits points en dessous du nom de la couche. Dans le menu qui s’ouvre, sélectionnez « Renommer » puis nommez cette couche « Toutes les saisies ».

JPEG - 43.1 ko

  • Cliquez à nouveau sur les trois petits points et sélectionnez « Supprimer la fenêtre contextuelle ». (Cela permettra d’éviter que ne s’affichent toutes les données d’une saisie (dont le nom de l’observateur), lors du survol d’un point dans l’application).
  • Cliquez encore une fois sur les trois petits points et sélectionnez « Copier ». Cela va créer une copie de la couche « Toutes les saisies ». Recommencez cette opération pour créer autant de couches que d’espèces potentiellement observées.
  • Renommez chaque couche avec le nom de chaque espèce (Ne pas oublier la couche « Autre : Préciser »).
  • Cliquez ensuite sur le logo « Créer un filtre » (avec un petit entonnoir gris sur fond jaune) en dessous du nom de la couche de la première espèce.
  • Dans la fenêtre qui s’ouvre, sélectionnez « Cocher le nom… » dans le premier menu déroulant, « contient » dans la deuxième, et tapez le nom de l’espèce correspondant à la couche dans la troisième case (attention : il faut respecter la casse telle que renseignée dans l’enquête, avec des « _ » à la place des espaces s’il y a plusieurs mots).

JPEG - 24.2 ko

  • Cliquez ensuite sur « Appliquer le filtre ».
  • Vous pouvez vérifier le bon fonctionnement du filtre en ne laissant sélectionnée que la couche modifiée.
  • Cliquez sur « Modifier le style » puis « OPTIONS » puis « Symboles » puis choisir le symbole qui s’affichera quand un utilisateur sélectionnera cette couche.
  • Recommencez les cinq étapes précédentes pour toutes les espèces de la carte.
  • Pour la couche « Autre : Préciser », renseigner le filtre comme dans l’image ci-dessous, puis cliquez sur les trois petits points, sélectionnez « Créer des Etiquettes », sélectionnez dans le menu déroulant à côté de Texte : « Autre : Préciser – Cochez le nom…. » et paramétrez la façon dont s’affichera le contenu saisi par les observateurs à cette question quand la couche sera sélectionnée.

JPEG - 15.8 ko

  • Enfin, cliquez sur la disquette et enregistrez la Webmap sous le nom de votre choix.
  • Félicitations ; votre Web Map est opérationnelle !

4. Créer une carte interactive

Connectez-vous à votre espace dans ArcGIS Online.
Cliquez sur l’onglet « Contenu ». Vous retrouvez votre Web Map. Cliquez sur son nom. Dans la page qui s’ouvre, sélectionnez « Créer une application Web » puis « Web App Builder ».
Vous pouvez lui donner un nouveau nom, la décrire avec un résumé du type « Cette carte présente en temps réel les observations d’insectes effectuées par tous les entomophiles participatifs. ». Puis cliquez sur OK.
JPEG - 47.3 ko

De nombreux choix vont s’offrir à vous. Ils dépendent de vos goûts et des objectifs que vous vous fixez dans la visualisation des données de votre enquête. Vous pouvez faire des tests, visualiser le résultat et y revenir, il n’y a pas d’erreur irréparable : tout sera toujours modifiable et les paramètres de base sont dans la Web Map et les données dans Survey123 donc ineffaçables depuis Wep App Builder.

  • Le Thème : Il s’agit de choisir comment apparaîtront les Widgets (boutons interactifs sur la carte) et quelles informations resteront ou non toujours visibles. Vous pouvez changer les couleurs (Style) et la mise en page.
  • Carte : Vous devez choisir l’étendue initiale. Zoomez/dézoomez sur la carte puis cliquez sur « Utiliser la vue cartographique actuelle ». C’est celle qui s’affichera au départ quand un utilisateur consultera la carte.
  • Widget : En fonction du thème choisi, sélectionnez les options que vous souhaitez voir apparaître sur votre carte en activant/désactivant/plaçant vos widgets. N’hésitez pas à tout essayer ! Pensez quand même à désactiver le widget "Table Attributaire" qui affiche les données collectées et donc le nom de vos observateurs... Pas très RGPD !
  • Attention ! Pour pouvoir visualiser l’évolution des observations dans le temps (ce qui peut être intéressant pour visualiser les variations du peuplement du milieu par exemple), il faut activer les données temporelles saisies. Pour ce faire :
    • Rendez-vous à l’Accueil d’ArcGIS.
    • Dans « Contenu », sélectionnez dans la colonne de gauche le filtre « Couches ». Cliquez sur le nom de votre carte. Dans la section « Couches », cliquez sur « Paramètres de temps » puis « Activez les données temporelles ».
    • Cliquez sur OK.
  • Dès lors, vous pouvez cliquer sur « Définir les widgets dans le contrôleur » puis « + », puis sélectionner le « Curseur Temporel ». Celui-ci apparaîtra sur votre carte et permettra de visualiser les observations sur une plage temporelle donnée. Dans cette même zone, il est possible de cliquer sur un rond dans le bord inférieur gauche d’un widget : cela permet de le lancer au démarrage de la carte. Très pratique pour afficher d’emblée la liste des couches.
  • Attribut : Vous pouvez ajouter un logo, un titre et un sous-titre dans la zone « Habillage ».
  • Lorsque vous êtes satisfait(e) de votre carte, cliquez sur « Enregistrer ».
  • Pour la partager, cliquez sur le nom de votre carte dans le bandeau supérieur de l’application. Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur « Partager » puis « Tout le monde (public) ». En cliquant ensuite sur « Afficher l’application », vous accédez à la carte telle que vous l’avez paramétrée et donc à son URL partageable dans la barre d’adresse.

Important : Pour que cette application soit réellement accessible à tout le monde sans compte Arcgis, il faut en plus exécuter cette manipulation :

  • Rendez-vous à l’accueil de votre compte Arcgis.
  • Cliquez sur "Contenu", onglet "Mes contenus".
  • Un fichier porte le nom de votre création suivi de "_fieldworker". Cliquez sur le cercle dans la ligne de ce fichier et changez le niveau de partage de "Propriétaire" à "Tout le monde".

5. Créer un Dashboard (ou Tableau de bord)

Le tableau de bord offre une vue d’ensemble des données qui ne sont pas directement accessible dans la carte. C’est un complément intéressant. Pour le réaliser, connectez-vous à votre espace dans ArcGIS Online.
Cliquez sur l’onglet « Contenu ». Vous retrouvez votre Web Map. Cliquez sur son nom. Dans la page qui s’ouvre, sélectionnez « Créer une application Web » puis « Dashboards ».
Vous pouvez lui donner un nouveau nom et le décrire avec un résumé, puis cliquez sur OK.
La carte s’affiche à nouveau. Elle est importante ; c’est à elle que feront référence toutes les données présentées dans le tableau de bord.
Cliquez sur « + » dans le bandeau supérieur.

  • Choisissez « Diagramme de série ». Sélectionnez la couche « Toutes les saisies ». Dans « Options des données », à côté de « Champ de catégorie », sélectionnez « EditDate » dans le menu déroulant. Dans l’onglet « Série » vous pouvez changer l’aspect du diagramme. Dans l’onglet « Généralités », pour le Titre, cliquez sur « Mise à jour ». Tapez « Nombre d’observations journalières ». Vous pouvez modifier tous les paramètres d’apparence de votre diagramme. Cliquez sur Terminer.
  • Choisissez « Indicateur ». Sélectionnez la couche « Toutes les saisies ». Dans l’onglet « Indicateur » écrivez la mention « Nombre d’observations » dans le champ « Texte supérieur ». Changez les couleurs du texte et du chiffre à votre convenance. Vous pouvez ajouter une icône à gauche ou à droite du chiffre. Dans l’onglet « Généralités » vous pouvez choisir d’ajouter ou non le texte de la dernière mise à jour. Cliquez sur « Terminé ».
  • Choisissez « Diagramme de série ». Sélectionnez la couche « Toutes les saisies ». Dans « Options des données », à côté de « Champ de catégorie », sélectionnez « Nom de l’observatrice ou de l’observateur » dans le menu déroulant. Dans l’onglet « Diagramme » choisissez l’orientation Horizontale. Dans l’onglet « Série » vous pouvez changer l’aspect du diagramme. Dans l’onglet « Généralités », pour le Titre, cliquez sur « Mise à jour ». Tapez « Les observateurs ». Vous pouvez modifier tous les paramètres d’apparence de votre diagramme. Cliquez sur Terminer.
  • En pointant votre souris dans le bord supérieur de chaque cadre, vous pouvez ensuite redistribuer la disposition des différentes vues.

JPEG - 34 ko
Remarque : Si vous choisissez par la suite de partager ce tableau de bord, vous devez supprimer le cadre avec le nom des observateurs (au nom de la protection des données personnelles) ou vous pouvez le garder pour votre usage personnel et créer un autre tableau de bord sans ce cadre qui sera partagé (depuis la page d’accueil ArcGIS puis « Contenu » puis en cliquant sur votre tableau de bord, puis « partager » et « tout le monde (public) »).
Vous pouvez changer l’apparence de votre tableau de bord en cliquant sur la roue crantée.
Quand vous êtes satisfait(e) du résultat, cliquez sur la disquette pour enregistrer. Vous avez ainsi accès à un lien partageable en cliquant sur les trois petits points en haut à droite.

6. Créer une Story Map

Maintenant que toutes vos applications sont créées, vous pouvez partager l’ensemble de votre travail dans une Story Map, page Web intégrant ces application mais aussi les textes, liens, photos, vidéos et même diaporamas qui se rapportent à votre démarche. Pour la réaliser, connectez-vous à votre espace dans ArcGIS Online.

  • Cliquez sur l’onglet « Contenu ». Vous retrouvez votre Web Map. Cliquez sur son nom. Dans la page qui s’ouvre, sélectionnez « Créer une application Web » puis « Story Maps ».
  • Vous pourrez ensuite donner un titre, changer l’arrière-plan, puis ajouter autant de blocs de contenu que vous le souhaitez.
  • Pour intégrer une carte ou un tableau de bord, cliquez sur « + », « intégration » puis collez l’URL de votre application.
  • Lorsque vous êtes satisfait(e), cliquez sur « Publier », sélectionnez « Tout le monde » et « Publier ».

Ça y est, vous pouvez partager votre travail ! Félicitations 😉 !

JPEG - 40.7 ko

 

Articles les plus lus

Niveau Tous
Type Logiciel de Mind Mapping
Auteurs freeplane.sourceforge.net
Support Téléchargement gratuit

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés