Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Des mandalas pour se concentrer !

19 / 09 / 2015 | Nathalie Lepouder

Les enfants qui rencontrent des difficultés d’apprentissage ont des temps de concentration courts et il est difficile voire délicat de les mobiliser sur une activité plus ardue ou longue dès lors qu’ils sont agités. Si il leur est souvent rappelé qu’ils doivent se concentrer, il n’est pas facile de conceptualiser le geste mental de la concentration dès lors qu’elle fait défaut.
C’est pourquoi j’ai décidé d’utiliser le coloriage de mandalas afin que les élèves de ma classe de 6ème retournent plus facilement au calme, se concentrent et retrouvent une plus grande efficacité.

Un mandala, c’est quoi ?

Un mandala est une image circulaire organisée autour d’un point central. Si initialement le mandala tire son origine des religions hindouistes et bouddhistes, il existe de très nombreux mandalas créatifs favorisant la relaxation mais également des mandalas cognitifs pour faciliter la conceptualisation.
Pour ma part, j’ai fait le choix d’utiliser des mandalas créatifs afin de faciliter le retour au calme des élèves et les aider à développer une plus grande concentration. Des éditeurs proposent des modèles photocopiables pour une classe mais il existe également de nombreux modèles gratuits et libres disponibles depuis le web.
mandala

Quelques règles :

Dès le début de l’année scolaire, j’ai expliqué à mes élèves de 6ème ce qu’étaient les mandalas, en montrant quelques exemples et en leur expliquant que cela leur permettrait d’être plus calmes mais surtout que leur cerveau gagnerait en efficacité, en faisant davantage communiquer les parties droite et gauche de leur cerveau mais qu’il faut, pour que cela fonctionne, respecter quelques règles.
Je prépare des pochettes avec différents modèles : animaux, végétaux, saisons, etc…. et je leur propose de choisir un mandala.
La première règle est que le mandala devra être terminé pour en avoir un autre. Une fois terminé, il pourra être conservé par l’élève, affiché dans la classe, illustrer les intercalaires du classeur…
La deuxième règle est que le mandala doit être colorié dans le calme et le silence pour être efficace ( les élèves ne sont jamais aussi calmes que lorsqu’ils colorient leur mandala). Les élèves peuvent utiliser leurs crayons de couleur ou des feutres.
La troisième règle consiste à annoncer la durée du coloriage (ne pas dépasser 10 mn, le plus souvent un temps de 5mn suffit) et à ne jamais l’interrompre brutalement. Quelques instants avant la fin, il est souhaitable de prévenir les élèves afin qu’ils se préparent à arrêter et je leur demande de terminer alors l’élément qu’ils coloriaient puis de ranger leur coloriage dans leur classeur.
coloriage de mandalas

Quand en faire ?

Il est possible de réaliser le coloriage des mandalas à différents moments.
Le plus souvent, avant une activité qui nécessite une concentration plus soutenue, je demande aux élèves de reprendre leur mandala en limitant le plus souvent le temps de coloriage à 5mn. L’attention des élèves est également davantage soutenue.
Pour les élèves qui ont terminé leur activité avant les autres et qui doivent patienter quelques minutes afin que tout le monde en soit au même point, ils sont autorisés à prendre leur mandala et à le colorier en silence mais doivent cesser dès lors que j’annonce la reprise d’une activité commune.
Enfin, lorsque les élèves arrivent agités en cours à la suite d’un contrôle ou de tout autre événement extérieur au cours de SVT, après qu’ils aient exprimé oralement la raison de leur agitation, je les invite à reprendre leur mandala quelques minutes afin de retrouver leur calme et que leur tête soit entièrement consacrée au cours de SVT.
mandala

L’efficacité de ce coloriage n’est plus à prouver et permet rapidement un retour au calme tout en favorisant la concentration. C’est avec plaisir que les élèves réalisent cette activité qui leur permettra également d’être valorisés.

 

Articles les plus lus

pour renforcer interactions et collaborations ! Courte présentation de padlet avec quelques exemples d’utilisation avec les élèves

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Comment utiliser la classe inversée pour améliorer l’apprentissage d’une capacité technique sur le long terme ?