Sciences de la vie et de la Terre

Des sites pour enseigner les SVT en section européenne

30 / 11 / 2006 | Martine Pernodet

Les sites anglophones sont très riches pour l’enseignement des SVT. Certains sites sont particulièrement adaptés à un travail de lecture et d’audition de l’anglais associé à un travail ciblé de recherche d’information pour les SVT.

Les sites suivants ont été utilisés en classe de seconde ou première S pour

  • aller plus loin dans la compréhension des cancers (compréhension des phénomènes cellulaires mais aussi recherche des facteurs déclenchants grâce à des données épidémiologiques)
  • aborder le rôle des gènes et le rôle de l’environnement dans les maladies mentales
  • utiliser l’histoire des sciences pour faire découvrir les conditions nécessaires au déchiffrage du code génétique en même temps que les modalités des découvertes scientifiques et la vie des chercheurs.

 Cancers

(thème au choix en seconde, du génotype au phénotype en première S)

site sur le cancer

Pour faciliter la lecture et la compréhension des informations, le script correspondant à la partie « Hallmarks of cancer » a été distribué aux élèves ainsi qu’un tableau d’aide à la résolution d’un problème : « comment connaître les fonctions cellulaires normales à partir de l’étude du comportement anormal des cellules cancéreuses ? » ou d’un autre « comment expliquer l’occurrence de cancer dans un organisme composés de cellules ayant un fonctionnement coordonné ? »

Après ce travail personnel des élèves, un travail collaboratif en groupe a été réalisé pour trouver des causes ou des facteurs de risques à divers cancers. Un tableau d’aide à la résolution du problème : « comment les facteurs internes (âge, sexe, gènes ...) ou externes (lumière, température, alimentation, pollution ...) peuvent-ils être impliqués dans la survenue de cancers particuliers ? » a été distribué.

Les documents de travail sont en fichiers joints (cancer work document, cancer causes et cancer cells behaviour).

 Fonctionnement du système nerveux

(gènes de susceptibilité et phénotype en classe de première S)

site sur la psychose maniacodépressive
cliquez sur « Chronicle » puis sur « living with eugenics »

Pour faciliter la lecture et la compréhension des informations, le script correspondant a été distribué aux élèves ainsi qu’un tableau d’aide à la résolution d’un problème : « comment une maladie mentale peut-elle se manifester, être ressentie par les patients ou leur entourage, peut-elle s’expliquer et se transmettre ? ».

Le document de travail et une production d’élève sont en documents joints

Après ce travail personnel des élèves, un travail de groupe a été réalisé sur des interviews d’adolescents atteints de maladies mentales pour cerner les manifestations et les traitements sociaux possibles de telles affections.

le script correspondant a été distribué aux élèves.

site avec des interviews d’adolescents

 Déchiffrer le code génétique

(du génotype au phénotype en première S)

site d’histoire des sciences

Ce site est un bonheur pour tout biologiste car on peut y voir des figures célèbres de l’histoire de la génétique raconter le contexte de leurs découvertes.

Néanmoins pour les élèves, ce site est difficile d’abord. On peut proposer différentes démarches selon le niveau d’anglais des élèves.
Ainsi les élèves les moins à l’aise avec l’anglais travailleront sur quelques éléments du puzzle alors que les élèves plus à l’aise pourront travailler avec les acteurs des découvertes.

Le document de travail est en fichier joint.

 

Articles les plus lus

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Si les métiers du numérique sont en plein développement, celui de YouTuber (du nom de la plateforme Youtube) est apparu il y a quelques années et il est devenu incontournable.

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.