Sciences de la vie et de la Terre

Edmodo : une plateforme numérique collaborative !

08 / 05 / 2016 | Laetitia Lormier

 Introduction

PNG - 29.1 ko

Le numérique fait maintenant partie intégrante de l’univers de l’enseignement et c’est dans cette dynamique que sont apparus ces dernières années dans le jargon du web 2 ou web social « les LMS (Learning Management System) ». En français, on parle de gestion du parcours de l’apprenant. Il s’agit d’une manière générale d’une plateforme d’apprentissage en ligne dédiée à l’éducation. Ces différentes plateformes reposent toutes sur le même principe ; un travail collaboratif entre élèves, entre élèves et professeurs ou encore entre professeurs d’une même équipe pédagogique voire entre professeurs d’établissements scolaires différents. Un LMS est l’élément fondamental pour un e-learning efficace ou plus simplement « l’apprentissage en ligne ».

Ces plateformes en ligne proposent un contrôle d’accès sécurisé, une communication synchrone avec messagerie instantanée ou asynchrone, des espaces de stockage et une gestion des différents comptes des membres de la classe. Ces outils nous proviennent pour la plupart d’outre atlantique, c’est le cas par exemple d’Edmodo avec plus de 45 millions d’utilisateurs dans le monde, de Schoology récemment récompensé par les CODiE Awards (connu comme les « Oscars » de la technologie de l’éducation) ou encore d’Easy Class. La plupart de ces LMS sont en anglais mais proposent néanmoins une traduction en plusieurs langues dont le français. Enfin dernier point mais non des moindres, ils sont pour la plupart gratuits (du moins dans leur version « light ») et généralement sans publicité ! Leurs financements reposent bien souvent sur la possibilité d’installer des applications qui elles sont payantes, comme par exemple Pixton Comic Maker ou encore eduCanon interactive. Ces LMS ne sont pas open source, on ne peut donc pas accéder au code ni même le modifier comme c’est le cas avec Moodle.

Les LMS se montrent particulièrement intéressants pour proposer un accompagnement en distanciel dans le cadre d’un apprentissage hybride. Ils vont vous permettre de gérer du contenu, d’accompagner vos élèves au delà du temps de présence dans l’établissement, de favoriser une pédagogie différentielle en fonction des besoins des apprenants, de favoriser la communication et la collaboration ou encore de mettre en place une classe inversée (flipped classroom). Pour illustrer mes propos, je vais vous présenter brièvement l’un d’entre eux « Edmodo » et mon expérience avec celui-ci dans une pratique de classe inversée.

 I. Présentation générale d’Edmodo

Edmodo ne demande aucune compétence particulière en informatique pour l’utiliser (non pas besoin d’être « un geek » pour profiter pleinement de cet outil). Mieux encore vous n’aurez pas besoin d’investir dans un nom de domaine et dans un hébergement sur un serveur comme pour Moodle ou tout autre LCMS (Learning content Management Systems). Vous n’avez pas d’installation à faire sur votre ordinateur, mais juste à vous inscrire en ligne (plus besoin de courir après l’administrateur réseau de votre établissement), il vous faudra néanmoins disposer d’une connexion à internet. Ah j’allais oublier, à l’heure de l’hyper connexion de nos élèves vous pourrez profiter de l’application Edmodo sur les tablettes comme sur les smartphones.

Vidéo montrant quelques unes des possibilités qu’offre la plateforme Edmodo.

 II. Inscription sur Edmodo

Compte professeur

Armez vous de patience car cela devrait bien vous prendre….10 minutes au moins. Premier bon point pour Edmodo l’inscription est simple et rapide, vous aurez besoin :

  • d’une adresse e-mail valide,
  • de référencer votre établissement scolaire (utile pour envoyer par la suite des invitations à vos collègues inscrits également à Edmodo),
  • de compléter votre profil et de modifier votre avatar si vous le souhaitez.

Une fois votre compte activé vous pourrez créer vos premiers groupes-classes. Pour chaque groupe-classe créé, Edmodo vous fournit un code à 6 caractères. Vous devrez ensuite transmettre ce code à vos élèves pour qu’ils puissent s’inscrire et rejoindre le groupe-classe en question. Ce code permet de travailler avec vos élèves dans un système sécurisé avec des groupes fermés.

Compte élève

Avant toute inscription sur Edmodo demandez au préalable l’accord des parents ou du tuteur légal pour que vos élèves puissent s’inscrire sur la plateforme en accord avec la CNIL. Pour s’inscrire, vos élèves n’auront nul besoin d’une adresse mail en revanche ils auront besoin d’un code d’inscription à 6 caractères généré automatiquement par Edmodo que vous leur transmettrez.

[vert fonce]Un exemple concret tiré de mon expérience personnelle : certains élèves oublient leur identifiant et/ou leur mot de passe. Pour éviter tout désagrément et une perte de temps en début de séance, je demande aux élèves lors de leur inscription de noter leurs informations personnelles sur leur agenda ou leur carnet de liaison. Si un élève n’arrive pas à retrouver son mot de passe (ex : carnet oublié, pas d’adresse e-mail indiquée lors de l’inscription), le professeur pourra toujours retrouver l’identifiant de l’élève sur la plateforme et modifier temporairement son mot de passe pour le lui transmettre. [/vert fonce]

Compte parent

Lors de l’ouverture d’un compte élève, Edmodo fournit automatiquement aux élèves un code à 6 caractères à la destination des parents. Ce code permettra aux parents si ils le souhaitent d’ouvrir un compte sur Edmodo, la procédure étant tout aussi simple que pour un compte élève. Ce compte leur permettra de suivre l’activité de leur enfant ou de communiquer avec le professeur. La collaboration entre école et parents est ainsi favorisée et profite à l’apprentissage scolaire de l’apprenant. Cette collaboration présente un avantage indéniable tout particulièrement avec les élèves en difficulté où les échanges entre parents d’élèves et professeurs permettront d’apporter un suivi plus personnalisé.

 III. L’interface

L’interface d’Edmodo n’est pas sans rappeler celle de Facebook. A l’instar du réseau social le plus populaire, Edmodo a fait le choix de la convivialité et tranche avec la sobriété de la plupart de nos ENT.
La prise en main d’Edmodo est rapide, intuitive et surfe sur le style des réseaux sociaux. De toute évidence, Edmodo joue la carte affective et cela marche auprès des élèves comme des enseignants ! Le mur sur lequel apparaît les derniers « posts » ou « messages » est particulièrement mis en valeur dans un style épuré mais qui propose néanmoins une palette large de fonctionnalités.

PNG - 164.7 ko

 IV. Edmodo et le travail collaboratif

Edmodo est une plateforme qui se montre efficace dans la mise en place d’un travail collaboratif entre pairs. Cette collaboration favorisera les échanges et le partage de compétences entre les membres d’un groupe via une communication asynchrone en amont ou en aval de la séance. Edmodo propose une fonctionnalité en parfaite adéquation avec le travail collaboratif « la création de sous groupes ». Il s’agit certainement de l’une des fonctionnalités que j’ai le plus utilisées avec mes élèves et ceci de façon variable (groupe de 2 à 4 élèves) en fonction des profils de classe. L’apprenant peut très bien être placé dans une démarche active que ce soit pour la recherche d’informations, le tri de données, la construction d’une synthèse ou encore pour la correction entre pairs. Ces différentes compétences reposent sur une émulation et une entraide entre pairs. Le professeur n’est plus placé comme le seul détenteur du savoir mais comme observateur et accompagnateur du groupe-élèves. Si dans l’enseignement traditionnel le professeur dirige, l’utilisation du numérique au profil de l’apprentissage fait que l’enseignant devient un conseiller et un guide. Vous aurez en effet un accès à chaque sous-groupe créé et chaque nouveau post laissé par un élève apparaîtra automatiquement sur votre mur, ce qui vous permettra :

  • d’observer la construction d’un savoir par l’apprenant via les interactions entre les élèves, de voir leur progression comme leurs difficultés,
  • de voir l’implication de chaque membre du sous-groupe dans la résolution d’un objectif commun,
  • de les guider en cas de difficulté ou de doute,
  • de les féliciter pour leur implication y compris avec des badges.

L’outil numérique ici ne sert pas seulement à la prise d’information par l’élève mais également à la création ! Edmodo peut également être utilisé dans le cadre d’un travail collaboratif entre professeurs dans la co-construction de cours.

[vert fonce]Un exemple concret tiré de mon expérience personnelle : j’ai créé au sein de chaque groupe classe plusieurs sous groupes de 2 à 4 élèves. Le choix du nombre d’élèves par sous groupe a été établi en fonction de l’autonomie des élèves. Les élèves ayant des difficultés d’organisation ont été regroupés par deux, les plus autonomes par groupe de 4. Le sous-groupe nommé « les iguanes » propose ci-dessous leur synthèse sur l’évolution de la biodiversité au cours des temps géologiques. Ce travail fait en amont du TP, ils ont pu se concentrer sur la réalisation de leur carte mentale en cours.
[/vert fonce]

PNG - 60.5 ko

 V. Communiquer sur Edmodo

Si nos élèves se montrent particulièrement à l’aise pour envoyer un texto en moins de deux secondes à l’aide de leurs deux pouces simultanément, ils se montrent beaucoup moins téméraires pour communiquer dans le cadre d’un travail collaboratif avec un outil en ligne. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, nos élèves ne maîtrisent pas forcément les outils des nouvelles technologies. Les LMS comme Edmodo nous permettent justement d’accompagner nos élèves dans l’acquisition de ces compétences attendues dans le monde contemporain. La communication sur Edmodo repose sur une messagerie asynchrone. Un élève ne peut pas communiquer directement avec un autre camarade mais seulement avec tous les membres de sa classe, tous les membres de son sous-groupe ou encore de façon plus privée avec son professeur. Tout nouveau post ou message envoyé par un élève apparaît sur le mur du professeur de telle sorte que rien ne peut se faire à l’insu du professeur, en effet le professeur est inscrit par défaut dans chaque nouveau groupe ou sous groupe créé.

[vert fonce]Un exemple concret tiré de mon expérience personnelle : Lorsque la situation s’y prête, je dépose des « posts » sur le « mur » d’Edmodo en relation avec les thèmes étudiés en cours à l’attention de mes élèves. C’est l’occasion d’encourager les élèves à réfléchir sur des faits d’actualités, à vérifier les sources et la pertinence des informations véhiculées par certains sites web. Par exemple, suite à une question posée par l’un de mes élèves de seconde « L’activité du Soleil peut elle nous plonger 3 jours dans l’obscurité en décembre ? », j’ai posté le message suivant sur la plateforme : [/vert fonce]

PNG - 179 ko

 VI. Partager des ressources sur Edmodo

Tout comme les blogs et les sites web, Edmodo propose aux professeurs de pouvoir déposer à l’attention des élèves ou des collègues des ressources. Ces ressources peuvent être des documents, des vidéos ou encore des animations. Il s’agit certainement de l’une des fonctionnalités les plus recherchée par le corps enseignant dans les outils du web. Mais là où les LMS comme Edmodo vont plus loin, c’est qu’ils proposent aux élèves de faire de même. Ainsi les élèves peuvent partager des ressources qu’ils trouvent pertinentes avec leurs camarades ou leurs professeurs, tout comme ils peuvent rendre un devoir à leur professeur. Cette fonctionnalité peut se montrer tout particulièrement efficace au cours d’un travail de veille numérique avec curation sur un thème en particulier dans le cadre d’un projet ou de TPE par exemple. Si vous disposez d’un compte Google drive, vous avez également la possibilité de le lier à votre compte Edmodo, les élèves peuvent en faire de même.

[vert fonce]Un exemple concret tiré de mon expérience personnelle : Dans le cadre de la mise en place d’une classe inversée avec mes élèves, je dépose sur Edmodo une semaine en amont de chaque séance, les ressources du prochain TP. Il s’agit pour eux de prendre connaissance de ces différentes ressources, de me poser d’éventuelles questions et de partager leurs premières réflexions entre les membres de chaque sous-groupe via la plateforme. [/vert fonce]

PNG - 128.3 ko

 VII. S’organiser avec Edmodo

Edmodo vous propose de notifier vos différents événements (devoir maison, DST, QCM, conseil de classe, sortie…) dans un calendrier. L’affichage des événements du calendrier s’adapte en fonction de l’utilisateur, ainsi chaque élève ne verra que les événements qui le concernent.

PNG - 38.5 ko

 VIII. Evaluer sur Edmodo et proposer un suivi personnalisé

Si l’utilisation du numérique est utilisée massivement par le corps enseignant pour faire des recherches, construire des cours ou encore déposer des fichiers à destination des élèves ou des collègues, l’évaluation et le suivi personnalisé des apprenants restent encore marginales. Là encore Edmodo se démarque par la diversité de ses fonctionnalités et par sa simplicité. Il vous propose ainsi de faire des devoirs et/ou des questionnaires. Le questionnaire peut prendre la forme d’un QCM, d’un texte à trous, d’un vrai-faux, d’une question ouverte ou encore d’appariements. Petite déception en passant, on ne peut choisir pour le moment, plus d’une réponse juste lors de la création d’un QCM. Edmodo vous laisse ensuite la possibilité de faire un feedback à partir des résultats de vos élèves avec des statistiques. Le professeur peut également déposer un devoir, récupérer les comptes rendus des élèves via la plateforme (différents formats sont possibles, les corriger puis les renvoyer aux élèves avec une correction personnalisée et une approche plus écologique et plus économique grâce à une impression amoindrie.

[vert fonce]Un exemple concret tiré de mon expérience personnelle : Avant toute séance en demi-groupe, je demande aux élèves de prendre connaissance des ressources du TP. Pour motiver le plus grand nombre d’élèves à le faire, j’associe chaque TP à un QCM. J’obtiens les résultats par correction automatique via la plateforme ce qui me fait gagner un temps précieux et me permet de me concentrer sur les difficultés propres à chaque élève. J’ai donc déjà une idée du niveau de compréhension et d’investissement des élèves avant même de les voir en TP. Durant le TP, je me déplace de sous-groupe en sous-groupe en leur proposant une aide différenciée. Certains ont juste besoin de petits conseils, d’encouragements tandis que d’autres ont besoin d’une aide plus directive. [/vert fonce]

PNG - 98.1 ko

Le code couleur utilisé par Edmodo pour présenter les résultats des élèves peut au premier abord perturber. Ainsi lorsque tous les élèves de la classe ont répondu à la question, Edmodo utilise le vert pour indiquer le % de réponses correctes dans la classe et le rouge pour exprimer le % de réponses incorrectes. Là où les choses se compliquent c’est quand certains élèves n’ont sélectionné aucune réponse, dans ce cas là, Edmodo introduit une troisième couleur, le gris et change le code couleur. Et c’est ce dernier point qui m’a un peu déçu. Dans cette situation, le gris indique le % de réponses correctes, le vert le % de réponses incorrectes et enfin le rouge le % d’élèves n’ayant sélectionné aucune réponse.

[vert fonce]J’utilise également la communication asynchrone d’Edmodo pour proposer un tutorat en ligne pour les élèves les plus en difficulté. Je passe donc d’une relation d’aide d’un petit groupe d’élèves à une aide individuelle. Cette aide reposant sur le volontariat des élèves semble fonctionner plutôt bien mais je manque encore de recul pour en tirer des conclusions pertinentes, du moins pour l’instant. [/vert fonce]

 Mes conclusions sur cet outil et ses potentialités pédagogiques

J’utilisais depuis ces cinq dernières années les outils du numérique à travers des blogs puis des sites web, ces outils me servaient essentiellement à préparer et à diffuser mes cours aux élèves. Je recourais également aux sites web pour proposer des cours en ligne pour les absents, des exercices pour approfondir des notions vues en cours ou encore des aides sur la méthodologie, en gros une aide en dehors du temps scolaire. Mais je ne me rendais pas compte que nous étions dans un transfert à sens unique, vertical, du professeur « fameux détenteur du savoir » aux apprenants. Les élèves ne pouvaient pas y déposer leurs remarques, leurs devoirs et encore moins communiquer entre eux. Mon désir de me lancer dans une pédagogie reposant davantage sur l’autonomie des élèves, la prise d’initiatives et la collaboration entre apprenants m’ont été grandement facilitées par ce LMS. Je n’en suis qu’à mes débuts dans l’utilisation du web collaboratif via la plateforme Edmodo. Tout n’est pas parfait loin de là, j’ai été déstabilisée par ma nouvelle position au sein de la classe, de professeur « seul détenteur du savoir » je suis passée à une accompagnatrice dans l’acquisition de compétences. Les élèves échangent davantage entre eux qu’avec moi. Et surtout Edmodo comme tous les LMS redéfinissent le temps scolaire et cette activité collaborative avec nos élèves en dehors du temps de classe peut se montrer très chronophage tout particulièrement pour le professeur, il est alors utile de se fixer des limites (ex : au delà d’une certaine heure je ne me connecte pas sur Edmodo !). Mais pour autant j’ai du mal à m’imaginer revenir en arrière. Cela me semble être une évidence, les compétences développées par les outils du numérique comme Edmodo sont les compétences d’aujourd’hui attendues dans notre société « communiquer, collaborer, créer… ». Non loin de répondre à tous les maux du système éducatif, les LMS peuvent être mis au profit de l’apprentissage de nos élèves. Si bien évidemment l’outil Edmodo ne répond pas à vos désirs de personnalisation et/ou si pour vous seuls les outils open office méritent leur place dans le monde de l’éducation, je vous invite alors fortement à regarder l’article très détaillé rédigé par Patrice NADAM sur Moodle. L’essentiel en soi n’est pas l’outil mais bien l’attitude.

Tutoriels :

 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Animation présentant les principales étapes de la technique d’autoradiographie.

Utiliser Twitter pour produire du savoir et éduquer à l’utilisation critique des médias sociaux