Sciences de la vie et de la Terre

Faire pousser des cyanobactéries, Fiche labo

01 / 04 / 1999 | Migration | Marie-Jeanne Pellerin

 Se procurer

Des Oscillatoria ont été récoltées dans une flaque
d’eau résiduelle sur la terre nue derrière un batiment à Roissy en Brie ).

Elles ont été repiquées 3 fois suragar au BG11
pour les séparer des algues unicellulaires Eucaryotes.

On peut se procurer deux espèces de Cyanobactéries de
l’Institut Pasteur auprès du CNCM (Collection Nationale de Microorganismes)


CNCM
25 rue du Docteur Roux
75724 PARIS Cedex 15

Chaque souche coûte 130 F HT plus les frais
de port.

Synechocystis PCC 6701

Cyanobactérie unicellulaire de l’ordre des Chroococcales
qui présente une adaptation chromatique.

Cultivée en milieu liquide (BG11) sous un cache
plastique rouge (une chemise plastique ou une couverture de protège-cahier plastique), elle ne produit pas de phycoérythrine rouge et elle paraît verte. Sous
un cache plastique vert, elle produit en abondance de la phycoérythrine et apparaît alors rouge violacée sombre. La différence
de couleur devient très évidente en une dizaine de jours. Ce phénomène s’explique par l’induction de la production de la phycoérythrine.

Cylindrospermum PCC 7604

Cyanobactérie filamenteuse de l’ordre des Nostocales. Elle présente la particularité de
pouvoir différencier en plus des cellules bactériennes chlorophylliennes,deux types de cellules spécialisées : les akinètes et les hétérocystes.

Les akinètes sont des cellules spécialisées quiescentes à paroi épaisse résistantes
à la dessiccation qui germent pour former de nouveaux filaments. Les hétérocystes sont des cellules à paroi épaissie ayant perdu leurs phycobilisomes et leur photosystème II qui synthétisent une nitrogénase fixant l’azote atmosphérique. on induit la formation de ces hélérocysles en cultivant la souche dans un milieu sans azote (BGI1-0)

 Le milieu

Elles poussent sur un milieu minéral

Composition pour 1 litre d’eau distillée :
1-nitrate de sodium (Na NO3) 1,5g
2-monohydrogénophosphate de potassium, K2HPO4 31 mg
3-sulfate de magnesium heptahydraté, Mg SO4, 7 H20 75mg
4-Chlorure de calcium dihydraté, Ca Cl2, 2H2O 36 mg
5-acide citrique monohydraté 7 mg
6-EDTA disodique 1mg
7-carbonate de sodium, Na2CO3 20 mg
8-citrate de fer ammoniacal 6 mg
9-y ajouter 1ml de mélange « métaux » 1mL

mélange « métaux » :

Composition pour 250 mL d’eau distillée :
1- H3 Bo4 715 mg
2-Mn Cl2, 4 H2O 452 mg
3-Zn SO4, 7 H2O 56 mg
4-Na2 Mo O4, 2H2O 97 mg
5-Cu SO4, 5 H2O 20 mg
6- Co(NO3)2, 6 H2O 12,5 mg

on peut élever les cyanobactéries sur
milieu gélosé, ajouter alors 7g d’Agar par litre de milieu

Stériliser le milieu 20 minutes à 130°C

On trouve ce milieu tout prêt chez :


SIGMA
L’lsle d’Abeau Chesnes -BP 701
38297-SAINT QUENTIN FALLAVIER CEDEX TELECOPIE : 04 74 95 68 08

Référence C 3061 : Cyanobacteria BG 11 freschwater ..... 50F HT les 100ml .

la solution vendue est concentrée 50X, (on met donc 20 ml
de solution dans 980 ml d’eau distillée)

ce qui met le litre de BG11 à 10FHT

 Les contenants

On peut les installer dans des tubes à essai stériles
pour culture in vitro, dans un erlenmeyer stérile bouché par un tampon de gaze recouvert
d’un papier d’aluminium, des petits pots de bébé stériles à couvercles transparents
autoclavables, etc.

Tous les récipients stérilisables et transparents conviennent.

Ne pas mettre trop de liquide afin d’assurer une bonne aération du milieu, utiliser dans
ce même objectif des fermetures ventilées.

 L’éclairement

Elles ont impérativement besoin de lumière, mais celle-ci
ne doit pas être trop forte.

En plein soleil devant une fenêtre est une méthode quasi certaine pour les détruire.

Par contre, leur installation sous un néon horticole 24 heures sur 24 leur convient très
bien.

Si la lumière est un peu forte, on peut la tempérer avec un papier sulfurisé posé par
dessus les cultures.

Elles prolifèrent bien à la température normale d’une pièce.

 La conduite des cultures

Les souches sont repiquées tous les 3 à 6 mois selon les
variétés.

Elles prolifèrent assez lentement :

II faut compter 5 à 6 semaines pour obtenir un bon développement du repiquage.

 

Articles les plus lus

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

pour renforcer interactions et collaborations ! Courte présentation de padlet avec quelques exemples d’utilisation avec les élèves