Sciences de la vie et de la Terre

Flashcards : des outils de mémorisation active au service de la pédagogie !

24 / 05 / 2016 | Sophie ISELER

 Aborder l’utilité des techniques de mémorisation active avec les élèves

Faire connaître le fonctionnement de la mémoire et présenter des stratégies de mémorisation active

C’est à l’occasion d’un premier cours de SVT ou d’une séance d’accompagnement personnalisé, qu’une présentation succincte sur la mémoire et la mémorisation, sous forme d’un diaporama, a été prodiguée aux élèves de deux classes de seconde générale et technologique et une classe de première S.
A la question « saviez-vous comment votre mémoire fonctionnait ? », la grande majorité des élèves a répondu par la négative.

Suite à cette première approche, une deuxième séance a été consacrée à la mémoire et aux techniques de mémorisation et une troisième au calendrier pour exercer sa mémoire, sous forme d’extraits vidéos des conférences de Mathieu Gagnon
 [1].

Mathieu Gagnon, « Apprendre et réussir - 1 : Comprendre sa mémoire »

Mathieu Gagnon, « Apprendre et réussir - 2 : Conseils pratiques pour mieux étudier »

Mathieu Gagnon, « Apprendre et réussir - 3 : Quand et où pratiquer sa mémoire »

Marie Massoulié, enseignante de SVT, propose une fiche récapitulative.

Intégrer dans sa pratique des fiches et des encarts de mémorisation

Parallèlement à cette présentation de la mémoire, des techniques et des stratégies, pour les deux classes de seconde, la trace écrite des séances (pendant le premier trimestre) a été légèrement modifiée et présentée essentiellement sous forme d’un tableau de mémorisation contenant les questions et en regard, les réponses attendues, lesquelles ont été données pendant le cours (un exemple sur une séance autour des caractéristiques de la Terre au sein du système solaire)

Rendre l’élève acteur et responsable de son apprentissage

Pour les élèves de 1re S, l’élaboration de fiches de mémorisation a été intégrée dans la démarche pédagogique sous forme d’un travail à la fois individuel et collaboratif.
A chaque séance a été désigné un référent qui devait se charger de produire la fiche de mémorisation de la séance de cours ou de travaux pratiques (voir un exemple de production élève)

Le référent devait aussi me l’envoyer par courriel (dans la semaine) afin que je puisse la vérifier, la corriger et la compléter si nécessaire et je la renvoyais, toujours par courriel, à l’ensemble des élèves de la classe (Il est aussi possible de déposer les fichiers dans l’ENT et de coupler ce dépôt par un partage via les réseaux sociaux (Twitter, Facebook...)).

En ce qui concerne les élèves de seconde, dès la fin du premier et au cours du deuxième trimestre, la trace écrite présentée surtout sous forme d’encarts préétablis par mes soins s’est modifiée en trace écrite rédigée sous forme de bilans (textes et/ou schémas), une forme qui leur est familière. Il revenait aux élèves de réaliser leur propre fiche de mémorisation à partir des contenus et en s’aidant d’une fiche de révision, distribuée en amont pour chaque contrôle.

 Exercer sa mémoire par le biais du numérique

Un outil possible est d’exercer sa mémoire par d’utilisation de flashcards.
Une fois que les élèves ont eu pris connaissance de l’utilité et du gain possible d’exercer sa mémoire régulièrement, il leur a été présenté l’application Anki , leur permettant de créer, d’importer, d’exporter des paquets de cartes de mémorisation et de s’exercer sur tout support numérique (ordinateur, tablette, téléphone portable).

PDF - 429.9 ko
Anki - Tutoriel

Deux séances d’accompagnement personnalisé ont été occupées par la présentation de l’application et la création de flashcards sur Anki par les élèves, en français, anglais, SVT, mathématiques... Les cartes ont été par la suite diffusées à l’ensemble de la classe via l’ENT.

 Utilisation par les élèves de 1re S de fiches rédigées collectivement : retours des élèves

Seul un élève a clairement indiqué qu’il ne leur trouvait aucune utilité, étant donné que sa méthode de travail lui convenait, à savoir la lecture et relecture des cours.
La majorité considère que le travail sur la fiche est une première façon de mémoriser l’information et de cerner les essentiels à retenir, et l’utilise régulièrement. Mais, élaborer une fiche leur prend du temps, d’autant plus s’ils souhaitent qu’elle soit le moins modifiée possible suite à l’appréciation de l’enseignant. Ceci explique qu’ils approuvent le travail collaboratif et qu’ils s’y prêtent volontiers.

 Utilisation par les élèves de 2nde des fiches de mémorisation et de l’application flaschcards Anki : retours des élèves

Pour connaître leur opinion, un questionnaire leur a été distribué. En voici les résultats :
« Ai-je l’habitude de retravailler les cours en faisant des fiches pour mémoriser les contenus / les démarches ? »

  • 12 élèves sur 64 ont répondu « oui systématiquement »
  • 37 sur 64, « oui occasionnellement »
  • 15 sur 64, « non, jamais »

« Une (meilleure) connaissance du fonctionnement de ma mémoire m’a-t-elle incité(e) à utiliser des fiches de mémorisation dans mes apprentissages ? »

  • 27 élèves sur 64 ont répondu « oui ».

« Sur la proposition de mon/mes professeur(s), j’ai téléchargé l’appli Anki »

  • 25 élèves sur 64 ont répondu « oui » et l’ont installé sur PC (22 élèves), sur leur téléphone (5 élèves) et sur une tablette (1 élève).
  • Parmi ce groupe, 14 élèves sur les 25 ont créé eux-mêmes des cartes pour réviser et 8 pensent qu’ils mémorisent mieux grâce à l’application, mais 8 estiment le contraire et 9 ne se prononcent pas.

 Conseils et remarques suite à l’expérimentation

  • faire connaître aux élèves, de manière préalable, le fonctionnement de leur mémoire (par rapport aux connaissances actuelles des neurosciences).
  • mettre en place un système de référents cours ou TP pour chacune des classes
  • insister sur les fiches de mémorisation et systématiser l’usage d’applications de mémorisation type flashcards.
  • créer une banque de flashcards à usage de tous, personnalisables et réutilisables d’une année sur l’autre, par exemple « ADN Seconde », « ADN première ES ».

 Lectures complémentaires

[1Mathieu Gagnon est l’auteur d’un mémoire de recherche, paru en décembre 2015, Les croyances des collégiens concernant la nature et le fonctionnement de la mémoire"

 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Animation présentant les principales étapes de la technique d’autoradiographie.

Utiliser Twitter pour produire du savoir et éduquer à l’utilisation critique des médias sociaux