Sciences de la vie et de la Terre

La classification scientifique en 6e avec l’Ordival

Cet article propose une activité sur le thème la classification scientifique des êtres vivants en abordant la hiérarchisation, et donc le rangement, des dossiers et fichiers sur le disque de stockage d’un ordinateur (Ordival [1]).

 La situation d’apprentissage :

La séance s’intègre dans la continuité de la découverte de notre environnement proche durant laquelle les élèves ont mis en évidence la diversité et la répartition des êtres vivants.

ProgrammeB2iSocle commun
Les organismes vivants sont classés en groupes emboîtés définis uniquement à partir des attributs qu’ils ont en commun. Ces attributs définis par les scientifiques permettent de situer ces organismes vivants d’espèces différentes dans la classification actuelle. S’approprier un environnement informatique de travail et adopter une attitude responsable. S’informer et se documenter en effectuant une recherche. Maîtrise des TICE, développement de l’autonomie.

A partir de l’observation de 3 photographies animalières (un chien, un loup et une crevette) que l’élève est amené à décrire et commenter, plusieurs interrogations émergent :

  • « Le chien, ça ressemble au loup !? Mais la crevette, c’est à part,... »
  • « Et si on les regroupait ? Oui ! mais comment ? »
  • « Comment peut-on expliquer autant de ressemblances ou de différences ? »
  • « Mais pour quelles raisons les scientifiques classent-ils les êtres vivants ? ... » etc

 Le matériel nécessaire :

Chaque élève dispose d’un ordinateur et va devoir y utiliser :

  • L’explorateur Windows©,
  • Le traitement de texte de la suite LibreOffice.org,
  • Le dictionnaire Le Robert Collège (Ressource incluse dans l’ordinateur).

Cette séance est réalisée « hors connexion réseau ».

Copie d'écran de l'explorateur Windows©
Copie d’écran de l’explorateur Windows©

Une consigne écrite est projetée aux élèves grâce au vidéoprojecteur.

 Le déroulement de la séance :

En autonomie, les élèves doivent suivre les consignes (chaque question possède une « aide » en fonction des besoins de l’élève).

Consignes à suivre :

  1. Créer 6 documents textes différents en y rédigeant une brève description pour chacun des animaux suivants : la mouette, le chien, le chat, le lapin, le phasme et le cloporte.
  2. Chacune de fiche ainsi créée devra être enregistrée dans le dossier « SVT ».
  3. En vous aidant des descriptions rédigées, classez et organisez les fiches dans un (ou plusieurs) dossier(s) dont vous choisirez judicieusement le(s) nom(s).
  4. Vous disposez maintenant de plusieurs dossiers dans lesquels sont rangées toutes les fiches. Observez ces dossiers et rangez-les eux-mêmes dans d’autres dossiers avec des noms bien choisis !
  5. Que pouvez-vous en conclure ? (Rédigez une synthèse de 2 ou 3 phrases)
  • Copie d'écran du dictionnaire Le Robert Collège
    Copie d’écran du dictionnaire Le Robert Collège
  • Copie d'écran du traitement de texte LibreOffice.org
    Copie d’écran du traitement de texte LibreOffice.org

Les élèves en avance, après validation par l’enseignant, sont missionnés pour devenir personnes-ressources et ainsi aider les autres élèves.

<encadre |titre= Avant de laisser les élèves travailler... |texte= Chaque élève doit créer un dossier nommé « SVT » dans le dossier « Documents » avec l'explorateur Windows©, savoir démarrer LibreOffice.org et enregistrer un fichier texte au bon endroit. |right>

Copie d'écran du résultat du classement par les élèves
Copie d’écran du résultat du classement par les élèves

 Analyse critique de la séance :

  • L’ordinateur est un outil de motivation et d’autonomie puissant. Cet énergie doit être canalisée par l’enseignant.
  • Le travail hors connexion facilite la surveillance de l’enseignant tout en montrant à l’élève qu’il n’y a pas qu’Internet quand on utilise un ordinateur.
  • L’utilisation de l’explorateur Windows© dans cette séance permet de montrer également le principe de hiérarchisation des dossiers et fichiers au sein d’un ordinateur.
  • Après la séance, les élèves de 6e sont plus rigoureux et attentifs au rangement de leurs dossiers et fichiers sur les disques durs des ordinateurs.
  • Le travail en demi groupe semble préférable en cas de problèmes techniques ou de difficultés particulières.
  • L’utilisation du dictionnaire intégré est suffisante pour ce travail avec des élèves de 6e.
  • La délégation d’une partie du travail de l’enseignant, grâce aux élèves « ressources », permet de consacrer davantage de temps aux élèves en grande difficulté, tout en responsabilisant les élèves moteurs de la classe.
  • Pour les classes les plus autonomes, la rédaction d’une synthèse de 2 ou 3 lignes est envisageable via un Framapad [2](ce qui nécessite une connexion Internet).
  • Enfin, l’utilisation d’un T.N.I. peut également être intéressante si vous en disposez.
Une classe de 6<sup class="typo_exposants">e</sup> motivée !
Une classe de 6e motivée !

 Conclusion :

L’ordinateur portable, mis à la disposition des élèves, est donc un important outil de motivation et permet une approche originale de la classification des êtres vivants au travers de la hiérarchisation des dossiers et fichiers.

[1Ordinateurs portables distribués par le Conseil Général du Val de Marne aux élèves de 6e du département.

[2Outil de collaboration en ligne http://framapad.org. Voir aussi Titanpad : le chat... et la souris.

 

Articles les plus lus

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

pour renforcer interactions et collaborations ! Courte présentation de padlet avec quelques exemples d’utilisation avec les élèves