Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

La « quizinière » pour préparer des questionnaires interactifs

21 / 10 / 2019 | Laurent REYNAUD

Que ce soit pour une rapide évaluation formative sur l’apprentissage de connaissances et de compétences en classe, pour accompagner la consultation de document(s) à la maison en pédagogie inversée ou pour offrir un support attractif pour un sondage ou un concours à l’échelle d’un établissement, le quizz reste un format fréquemment utilisé en pédagogie.
L’outil numérique semble, à première vue, parfaitement à même de le transposer pour en optimiser les potentialités et la conception.
C’est ce que propose la « quizinière », un outil de réalisation de quizz interactif déployé sur le réseau CANOPÉ.

De quelles manières les modalités spécifiques de l’outil « quizinière » offrent-elle des perspectives pédagogiques variées ?

Interface d'accueil
Interface d’accueil

Des modalités d’utilisation spécifiques

L’outil « quizinière » est en libre accès sur le réseau Canopé dont le simple sésame se résume à votre adresse mail académique. Une fois sur la plate-forme de l’outil, tout y est pensé pour rendre la réalisation de votre Quizz la plus intuitive possible.
Un des atouts de cet outil est sans nul doute la diversité des supports de questionnement et de réponses qu’elle permet (texte, schéma, vidéo, son enregistré, association de mots, texte à trous, …) contribuant ainsi à rendre plus interactif votre questionnaire.

Différentes formes de questionnements et de réponses
Différentes formes de questionnements et de réponses

Il est d’ailleurs possible de déployer différents supports pour une même question : une vidéo, une question sous format texte ou autres... Cette fonctionnalité autorise l’introduction de ressources utiles à la prise d’informations pour traiter le questionnement.

Insertion de ressources vidéos
Insertion de ressources vidéos

La diversité des formes de réponses par l’élève permet de cibler, dans le cadre d’une séance ou d’une séquence, des compétences variées comme la communication orale au travers d’un enregistrement audio, la communication écrite via un texte ou bien la schématisation ou la photographie.

La colonne de gauche de l’interface permet de modifier votre travail en toute simplicité en permettant des ajouts, des déplacements de champs ou des modifications ultérieures.

La colonne de gauche
La colonne de gauche

Une fois votre questionnaire réalisé, il reste à en assurer la diffusion ... Et là aussi « quizinière » a mijoté une optimisation facilement appréhendable.
Avant de déployer le questionnaire à vos élèves, vous pourrez visualiser la forme consultable par les élèves. L’outil vous demandera ensuite de planifier la date de fin de réalisation transmise aux élèves, si le corrigé doit être délivré ou non et le nombre maximum de formulaire de réponse à collecter. Une fois ces informations renseignées, un QR code et un lien avec un code d’accès vous sont communiqués pour diffuser plus facilement aux élèves.

Formulaire avant envoi
Formulaire avant envoi
Générateur de QR code et/ou lien
Générateur de QR code et/ou lien

Côté élève, l’interface leur demandera simplement de renseigner leur pseudo en haut du formulaire sans inscription ou autres collectes de données. Les élèves pourront exploiter le questionnaire sur un ordinateur via le lien, leur tablette ou leur téléphone grâce au QR code ou n’importe quels supports numériques sur le site de la quizinière avec le code généré.

Interface côté élèves avec pseudo demandé
Interface côté élèves avec pseudo demandé

Un exemple d’utilisation pédagogique

Le 08 octobre 2019, la fête de la science est lancée au lycée Jacques Feyder d’Epinay-sur-seine (93). Les enseignants de l’atelier scientifique ont choisi de construire un concours à destination de l’ensemble des élèves et des personnels du lycée pour permettre une familiarisation avec quelques notions et pratiques du champ scientifique.
En plus du thème choisi, « les bonbons font la science », les enseignants ont opté pour un support de questionnaire interactif pour susciter un plus grand intérêt, diffuser des notions scientifiques simples et faire éprouver différents biais de communications utilisées dans le champ scientifique. C’est ainsi qu’ils se sont tournés vers l’outil « quizinière »
En ce mardi matin, les murs du lycée se sont donc vu tapissés par l’affiche suivante exposant le QR code et le lien vers le questionnaire réalisé consultable ici

Affiche pour la fête de la science au lycée Feyder
Affiche pour la fête de la science au lycée Feyder

Ce questionnaire destiné à un large public a pu permettre de diffuser quelques notions au travers des vidéos ajoutées dans les rubriques de questionnement, d’inciter à la manipulation en demandant de photographier le résultat d’une chromatographie réalisée avec du matériel quotidien, de développer la communication orale en anglais par un enregistrement sonore.

Exemple de questionnement avec réponse audio
Exemple de questionnement avec réponse audio

Le recours à cet outil, dans le cadre de la fête de la science, avait pour objectif d’offrir un cadre attrayant et motivant à la réalisation du concours tout en déployant des notions et des compétences liées au champs scientifique destinées à un large public hors contexte scolaire.
Par cet outil, les élèves ont pu solliciter différentes compétences comme le travail en autonomie, la saisie d’informations, manipuler en mettant en oeuvre un protocole, s’exprimer à l’oral dans une langue étrangère.
Voici une compilation de verbatim d’élèves illustrant leurs avis sur l’interface du questionnaire :
« Le questionnaire est sympa et j’ai bien aimé l’enregistrement à faire en anglais. »
« Les vidéos aidaient à répondre aux premières questions. »
« C’est attrayant, j’ai été surprise de voir un concours avec plain de choses à faire et bien présenté. »

Perspectives d’utilisation pédagogique

Si l’exemple étayé ci-dessous démontre la pertinence de cet outil dans un contexte pédagogique hors classe et dans un cadre de vulgarisation souhaité pour toucher un maximum de personnes dans une semaine particulière, il convient d’étendre le spectre des utilisations possibles de l’outil « quizinière » en classe et à la maison. Voici une rapide liste, non exhaustive, de propositions :
- Préparer des tests de début de séance ou de fin de séance visant à s’assurer de la compréhension et de l’apprentissage des notions étudiées par les élèves. L’outil permettra alors de varier les formes de questionnements et de réponses pour répondre à l’hétérogénéité des élèves, mais aussi développer l’adaptabilité des élèves. L’option de remettre le corrigé en fin de traitement pourrait aussi permettre une auto-évaluation finale et un gain de temps pour l’enseignant en classe.
- Concevoir des activités à réaliser en classe, ou à la maison dans le cadre d’une pédagogie inversée, permettant de travailler la compétence de saisie d’informations dans un document. Cet outil permettra de faire varier la forme du document (vidéo, photo, texte, schéma, …) mais aussi, et surtout, la forme d’évaluation de cette compétence. En effet, l’élève ne sera pas obligé de restituer cette prise d’informations par un texte écrit, qui nécessite alors le recours à une autre compétence pouvant interférer l’évaluation de celle initialement ciblée. Une restitution par association d’idées pourra par exemple être choisie dans la palette des formes de réponses possibles.
- Accompagner une sortie scolaire en permettant aux élèves de rendre compte de leur parcours, en photographiant des entités, en schématisant une observation, en complétant leurs informations au travers de vidéos insérées ou en s’assurant de la bonne lecture ou prise d’informations par des associations de mots et des textes à trous permettant un gain de temps nécessaire en sortie. Un rapport de fin de sortie pourra être annexé par un champ de réponse finale sous forme de texte.

Limites d’utilisation

Si le bilan positif du ratio [facilité d’utilisation/qualité de la production finale] n’est pas à remettre en question, on regrettera tout de même deux écueils.
En effet, si la diversité de format de questionnement est un plus, la mise en forme est globalement assez sobre et sans variation possible, notamment pour le questionnement sous format texte. Pour pallier à cette sobriété, voici une proposition, il est possible de préparer votre question avec une illustration, en modifiant la police, la mise en forme, le couleur, … sur un traitement de texte puis, par un jeu de copier/coller sur paint, de transférer votre questionnement en optant pour « insérer une photographie ». C’est ce qui a été réalisé dans l’exemple pédagogique détaillé plus haut.

Conseil d'optimisation visuelle du texte
Conseil d’optimisation visuelle du texte

Par ailleurs, lors du remplissage, les élèves ne peuvent pas sauvegarder leur travail progressivement. Seule la version finale est envoyée et sauvegardée sans retour possible par les élèves. Cette contrainte oblige donc à générer des questionnaires relativement courts pour éviter les pertes de réponses à cause de variants techniques. Cette limite a été soulevée par les élèves lors de l’utilisation de l’outil dans l’exemple pédagogique détaillé plus haut.

Conclusion

L’outil « quizinière » apparaît donc comme une interface simple et intuitive permettant la transposition numérique des questionnaires pour en faciliter la diffusion, la réalisation, et surtout, pour optimiser ces derniers en les rendant plus interactifs... Une interactivité qui est source de motivation, de diversité de compétences travaillées et d’efficacité dans une évaluation plus ciblée.
Bien plus que des quizz visant à vérifier les acquis de connaissances des élèves, « Quizinière » permet donc l’élaboration d’activités plus complexes et répondant à des exigences précises. Un bel exemple d’outil numérique à la plus-value pédagogique efficace et qui devrait en convaincre plus d’un.e par la facilité de prise en main.

Il existe bien d’autres outils numériques permettant cette optimisation des questionnaires, comme l’indique un précédent article sur des outils pour créer et partager des vidéos interactives

 

Articles les plus lus

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.