Sciences de la vie et de la Terre

Olympiades des géosciences 2015

17 / 06 / 2015 | Vincent Audebert

Cette 9e édition des olympiades académiques marque encore un progrès en terme de participation, notamment de la part des jeunes filles puisqu’elle représentent cette année un peu plus de 52% des inscrits-es.

Tous les élèves ayant participé au concours ont été invités à la cérémonie. De très nombreux candidats étaient présents accompagnés d’un de leurs parents. Les professeurs de Sciences de la vie et de la Terre qui se sont investis dans l’organisation des Olympiades au sein de leurs établissements ont aussi répondu favorablement aux invitations faites par le rectorat. Environ 220 personnes ont ainsi pu assister à des conférences de grande qualité sur le thème des géosciences.

M. Jacques MOSCOVICI, doyen de la faculté des Sciences et technologie, a introduit l’après midi par mot d’accueil chaleureux et une présentation des formations dispensées à la faculté.

Ensuite, afin de faire découvrir aux lycéens le monde professionnel des géosciences et ses secteurs d’activités, trois conférenciers ont présenté leurs métiers et leurs domaines d’études. Ils ont permis aux élèves d’entrer dans leur univers et d’illustrer par différents aspects ce que sont les géosciences.

A travers l’exemple du « Gypse de Paris et d’ailleurs » Madame Anne Chabas, Professeure, enseignante-chercheuse à la faculté des sciences et technologie de l’UPEC (Laboratoire interuniversitaire des systèmes atmosphériques) a montré comment les connaissances et les méthodes scientifiques permettent de mieux connaître notre environnement proche mais aussi et de comprendre les phénomènes naturels hors normes en prenant en particulier l’exemple des cristaux géants de la grotte de Naïca au Mexique. S’émerveiller, observer, mesurer, prélever, expérimenter, modéliser : la science au service de la compréhension de l’extraordinaire.

Madame Ysoline Thuon, ingénieure géologue au bureau de recherches géologiques et minière (BRGM) a particulièrement bien fait vivre ce qu’est le métier de géologue. Elle a montré à partir d’exemples très concrets en quoi les géosciences sont indispensables pour envisager une meilleure prise en compte des risques naturels et une meilleure gestion des ressources géologiques. Eclairer les débats, permettre les prises de décisions, protéger, prévoir, prévenir : la science appliquée est au service des politiques publiques et des citoyens.

Monsieur Jérôme Gaillardet, professeur, enseignant-chercheur à l’institut de physique du globe de Paris (IPGP), a précisé avec enthousiasme les enjeux des géosciences : « la discipline du futur ! ». A partir d’une présentation de l’IPGP, de ses formations et de ses recherches, M. Gaillardet a insisté sur l’importance du travail en équipe, de l’interdisciplinarité, de l’ouverture internationale dans la recherche scientifique. Il a démontré en quoi l’humanité est devenue un agent géologique à l’origine d’une nouvelle période géologique : l’anthropocène. Faire avancer le front de la connaissance dans tous les domaines pour développer les solutions innovantes nécessaires au développement durable de l’humanité sur notre planète aux ressources finies : la science fondamentale est au cœur des défis du XXIe siècle !

Un aperçu des conférences sous la forme d’une série de tweets et de vidéos pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance d’être parmi nous lors de la remise des prix.

Si l’animation ci-dessous n’apparaît pas cliquez ici.

Les nombreuses questions, les applaudissements nourris de la salle ont vivement récompensé les conférenciers pour leur passion communicante et leur disponibilité.

Monsieur Vincent Audebert, IA-IPR de SVT, représentant Madame Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil, a ensuite félicité les élèves pour leur participation à ces olympiades. Il a remercié les équipes éducatives et les partenaires des olympiades. Avec le jury académique, il a procédé à la remise des lots offerts généreusement par les sponsors des olympiades.

Les lauréats de la première à la trentième place ont reçu individuellement leur prix. Des lots supplémentaires ont été donnés à chaque établissement.

Le vainqueur est cette année Mathilde Franckel, élève au lycée d’Arsonval de Saint Maur-des-Fossés (94). Mathilde est médaille de bronze au niveau national.

La cérémonie s’est achevée par une collation offerte à toutes et tous par le rectorat de Créteil.

Grâce à nos partenaires, de nombreux candidats ont donc été récompensés, il faut pour cela remercier le BRGM, l’IPGP, les sociétés Jeulin, Pierron et Sordalab, le CNES, l’UPMC (galerie de minéralogie), le musée de l’école des Mines, les éditions Belin, l’IFREMER, le Muséum National d’Histoires Naturelles.

Sponsors des géosciences Créteil

Nous tenons à féliciter l’ensemble des lycéens ayant participé à ce concours et à remercier leurs établissements pour leur implication.

les lycées participants :
77
• Gaston Bachelard, Chelles
• Jehan de Chelles, Chelles
• François Couperin, Fontainebleau
• Sainte Céline, La Ferté Sous Jouarre
• Léonard de Vinci, Melun
• St Aspais, Melun
• André Malraux, Montereau-Fault-Yonne
• Charles le Chauve, Roissy en Brie
93
• Suger, St Denis
• Flora Tristan, Noisy Le Grand
• Françoise Cabrini, Noisy-le-Grand
• Olympe de Gouges, Noisy le Sec
• MELH, Saint Denis
94
• Notre Dame des missions, Charenton
• George Brassens, Villeneuve le Roi
• Pablo Picasso, Fontenay-sous-Bois
• Ensemble Sainte Marie, Créteil
• Eugène Delacroix, Maisons Alfort
• Christophe Colomb, Sucy-en-Brie
• Condorcet, La Varenne St Hilaire
• D’Arsonval, Saint Maur des Fossés
• Berthelot, Saint Maur des Fossés
• Hector Berlioz, Vincennes
• Guillaume Apollinaire, Thiais

 

Articles les plus lus

Si les métiers du numérique sont en plein développement, celui de YouTuber (du nom de la plateforme Youtube) est apparu il y a quelques années et il est devenu incontournable.

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.