Sciences de la vie et de la Terre

OpenOffice.org 2.1

28 / 01 / 2007 | Frédéric Véron

 Sommaire :

Table des matières

 Introduction :

Une suite bureautique, pour quoi faire ? La majorité
des utilisateurs d’ordinateurs utilise, un jour ou l’autre, cet
outil, et pourtant son choix est rarement réfléchi !

OOo [1] est une suite bureautique (c’est-à-dire un ensemble de logiciels prévus pour la bureautique), créée par SunMicrosystems Inc., contenant un traitement de texte (Writer, de type Word®), un tableur (Calc, de type Excel®), un logiciel de présentation (Impress, de type Powerpoint®), un logiciel de dessin (Draw), un éditeur de formules mathématiques (Math) et une base de données (Base, de
type Access®).

 I- OOo : généralités

La naissance d’OOo :

« OpenOffice.org 2.1 »
est la dernière née des suites bureautiques libres.
Elle est directement issue de StarOffice® de Sun®, produit
commercial d’une société allemande, StarDivision®.
OOo naît en octobre 2000 lorsque la société Sun®
décide « d’offrir » le code source de
StarOffice®, la suite qu’elle développait à
l’époque, à la communauté informatique. C’est
ainsi qu’a été ouverte la porte au développement
de son produit à tous les volontaires !

Pourquoi avoir choisi le nom d’OpenOffice.org ?
OpenOffice® étant déjà déposé,
c’est OpenOffice.org qui a été retenu par les
créateurs de la suite bureautique. Par conséquent,
c’est bien ce dernier qu’il faut utiliser lorsqu’on s’y
réfère (dans un exposé, un document, un article
etc.).

OOo, un logiciel libre !

OOo est un logiciel dit « libre ». Cela
signifie que toute personne qui en possède une copie a le
droit de l’utiliser, de l’étudier, de le modifier et de le
redistribuer. Il ne faut pas confondre les logiciels libres avec les
freewares. Ces derniers sont des logiciels propriétaires
distribués gratuitement. Ils ne sont donc pas libres car leur
code source n’est pas disponible. Parfois les freewares possèdent
également des limitations quant à leur distribution. Ajoutons à cela que les freewares contiennent ou sont eux-même une forme de publicité, ce qui peut poser problème lorsqu’on travaille dans un établissement public.

« OpenOffice.org » peut donc être :

  • Recopié à volonté, quel qu’en soit l’usage, personnel ou professionnel
  • Redistribué sans avoir le moindre compte à rendre au créateur du programme ou à une société.
  • Modifié dans son code source (très pratique pour un enseignant qui souhaite créer ses propres outils en classe !).
  • Amélioré ! Et c’est là un point essentiel : Le libre s’adapte parfaitement aux besoins de l’utilisateur (un peu comme les diverses distributions Linux).

On pourrait même ajouter que ces comportements
sont souvent souhaités par l’auteur du logiciel qui espère
développer et améliorer son produit !

N.B.  : OOo est sous licence L.G.P.L. (Lesser General Public Licence), dérivée de la G.P.L.
Si vous ne connaissez pas ces termes, je vous recommande le portail « Framasoft » du logiciel libre.

Mais qui sont les créateurs d’OOo ?

La liste est longue ! Voici donc le lien direct vers
cette liste qui serait inutile de recopier !

http://www.openoffice.org/welcome/c...

Vous pouvez également participer activement
au développement d’OOo vous aussi ! (voir les liens en fin
de documents)

Support d’OOo :

OpenOffice.org est une suite bureautique qui se veut aussi polyvalente que possible. Ainsi, de nombreux systèmes d’exploitation sont pris en charge : Windows (95, 98, 2000, Me, XP, Vista), Mac (à partir d’OS X), Linux (toutes distriubutions : Kaella, Debian, Mandriva, Ubuntu et ses dérivés, Fedora, Gentoo, ...) et Solaris. Pour d’autres systèmes, il suffit qu’un volontaire décide de « traduire » le code source dans le langage correspondant !

Remarquez que sous Mac, la suite logicielle ne s’appelle pas « OpenOffice.org » mais « NeoOffice ».

OOo se présente donc comme un outil multiplateforme. Ce point est essentiel puisque cela sous entend que quel que soit l’ordinateur avec lequel on travail, il sera possible de partager ses productions, sans limitation (c’est à dire sans avoir à se préoccuper du format du document...).

Les concurrents directs d’OpenOffice.org :

Microsoft Office® :

Aujourd’hui, près de 90% des ordinateurs vendus dans le monde sont des PC dotés d’un système d’exploitation (ou OS) Microsoft Windows®. C’est généralement une suite de la même marque qui est ensuite acheté par les utilisateurs.

Et le paradoxe de la diversité des offres actuelles :

Voici la preuve de la diversité du marché dans ce listing, non exhaustif, de suite bureautique alternatives :

  • OpenOffice.org 2.1, suite bureautique complète et gratuite.
  • StarOffice 8, de Sun, suite complète coûtant 79 euros.
  • EasyOffice 9.0, gratuite.
  • Office One 6.5, à 89 euros.
  • Ability Office.net 2002, à 39 euros.
  • Office suite 2005, à 19 euros.
  • ThinkFree,une suite bureautique en ligne !
  • Google Spreadsheets... gratuit, permettant le travail collaboratif...
  • Mais aussi AjaxOffice, RagTime Solo...

A cela vous pouvez ajouter les suites plus anciennes (Lotus...) parfois tout aussi performantes.
D’ailleurs, certains professionnels préfèrent souvent travailler avec d’anciennes versions de Microsoft Office® (2000) ou d’OOo (1.1.5, dernière version stable).

Si la grande majorité des utilisateurs ne s’attarde pas sur le format, tous s’en plaignent lorsqu’ils ne parviennent pas à ouvrir un document envoyé par un ami...

Ils sont nombreux même si au départ, l’utopie de l’universalité était réelle :

  • DOC  : On a l’impression qu’il ne s’agit que d’un format alors qu’en fait, chaque version de Word® et de ses concurrents en crée des différents ! Les problèmes de compatibilité prennent naissance ici ! C’est un format propriétaire ce qui signifie que si vous souhaitez relire votre fichier, il vous faut Word®. D’autres traitements de texte pourront lire votre fichier mais avec des pertes de données, généralement de mise en forme).
  • DOCX : Il s’agit du nouveau format Microsoft Word®introduit par défaut dans le futur Office 2007. Incompatible avec les anciennes versions d’Office (Il existe un module de compatibilité en version bêta disponible, réservé au produits de la marque, sur le site de Microsoft mais attention à l’instabilité...).
  • SXW, ODT... : correspondent à des fichiers créés avec le traitement de texte OOo. Incompatible avec les autres suites, ces formats sont cependant totalement documentés. Microsoft va l’incorporer dans la version définitive de l’Office 2007®.
  • TXT (correspond à un fichier texte, aucune mise en forme, aucun tableau, aucun dessin etc.),
  • RTF (Rich Text Format),
  • LWP  : correspond à un fichier créé avec le traitement de texte Lotus Word Pro®.
  • XML : Pour le moment, seuls Office 2003, Office 2007 et OOo 2.0.x le prennent totalement en charge. Ce format nécessite un environnement Java.
  • PDF(Portable Document Format) Il ne s’agit pas d’un format traitement de texte. C’est un format propriétaire très présent sur Internet, entièrement documenté. OOo est la seule suite capable d’enregistrer directement dans ce format !

 II- Choisir OOo quand on est enseignant :

Utilisateurs de Microsoft Office® ?

La suite bureautique créée par Microsoft, est aussi la plus répandue dans les foyers et les environnements professionnels.

Habitué à la suite Microsoft, il vous faudra un temps d’adaptation pour utiliser tout le potentiel d’OOo. Mais cela vaut l’investissement en temps.

Comparaison « OOo 2.1 » vs « Office 2003 »...

Faisons une comparaison de quelques points fondamentaux intervenant dans le choix d’une suite bureautique.

Microsoft
Office 2003®

OOo
2.1

Tarifs

185
euros pour la version Etudiants/Enseignants, beaucoup plus pour
la suite complète !

Gratuit,
une simple connection internet vous suffit pour télécharger
le logiciel !

Bogues

Nombreux.

Nombreux.

Systèmes
d’exploitation supportés

Windows
et Mac.

Mac,
Windows, Solaris, distributions Linux
et tous les autres
viendront dès qu’un volontaire les traduira !

Formats
de fichiers pris en charge

Les
formats générés sont pris en charge par la
majorité des suites bureautiques, mais attention ! Cette
compatibilité n’est que très partielle : ouvrez un
document complexe Office 2003 avec Office 2000... et vous aurez
perdu pas mal de données durant la bataille... [2]
Prend en charge le XML,
enfin !

- OOo
prend en charge les formats les plus courants (dont ceux de chez
Microsoft, qui, après tests, sont ouverts avec le maximum
de compatibilité par rapport aux autres suites).

- Propose ses formats
propres et surtout libre (seulement lu par StarOffice 6 sous
Windows et Koffice sous Linux pour le moment).

- Permet l’enregistrement
direct en PDF... très pratique.

Utilisation,
interface, prise en main

Simple
et convivial, le logiciel propose une interface très
agréable, un petit chien (ou autres !) qui aboie dès
qu’il y a besoin d’une aide...

Et que dire de la futur
version 2007 dont l’interface est splendide ?

OOo
copie beaucoup l’interface de l’Office 2003, tout en y apportant
des petits plus, notamment dans les menus... Ainsi, OOo
privilégie l’efficacité aux thèmes trop
complexes.

Fonctionnalités

En
nombre impressionnant...

Mais
aujourd’hui, la version 2.1 de OOo aussi bien. On pouvait aussi reprocher à OOo de ne pas offrir d’équivalent Access, et bien aujourd’hui, c’est fait avec « Base ». D’ailleurs, OOo 2.1 permet une meilleurs compatibilité avec Access.

Composants
principaux

Word,
PowerPoint, Excel, Outlook pour la version étudiante,

Access, Publisher,
FrontPage en plus pour la version Pro.

Writer,
Calc, Impress, Draw, Base, Math.

Extensions

Et
de nombreux modules additionnels (CartOO,
ChronOO...) sont disponibles librement, surtout pour les élèves
et enseignants.

Performances

Possède
un système de récupération de documents.

Le
module de récupération de documents est désormais
fiable et performant.

Mises
à jour

Parfois
plusieurs années entre deux versions (mais des mises à jours de sécurité régulières),
et surtout, il faut repayer pour avoir la nouvelle version...

Tous
les six mois (un an au max) en ce moment, un module vient d’être
ajouté afin de vérifier les dernières mises
à jour, téléchargeable gratuitement ! Et
oui, tout est

gratuit
ici !

La pérennité
d’OOo est donc garantie.

OOo au Collège :

1- Les aspects pratiques :

Il
faut avouer que la nécessité de former les personnels
à ce nouvel outil et le temps d’adaptation nécessaire,
surtout pour les élèves, peut freiner.
Cependant, utiliser OOo peut permettre aux élèves de ne pas s’enfermer dans l’utilisation d’un produit unique. Ainsi un élève pourra mieux s’adapter dans son futur environnement professionnel qui lui-même sera divers.
Utiliser OOo, c’est donc :

  • réaliser des économies quant à la gestion des licences des produits installés
  • gagner du temps dans l’acquisition des programmes  : plus besoin de trouver des crédits nécessaires ni d’attendre que la commande soit passée,
  • pouvoir diffuser rapidement et largement OOo à tous les acteurs de l’enseignement, y compris les élèves  !
  • pouvoir développer soi-même les outils les plus adaptés à notre enseignement.
2- Contexte d’utilisation :

OOo étant une suite bureautique, son utilisation
peut revêtir des aspects multiples :

  • Utilisation de Writer afin de rédiger un compte-rendu,
  • Utilisation de Calc pour traiter et analyser les données expérimentales, tracer des graphiques...
  • Utilisation d’Impress pour faire des présentations dynamiques et vivantes lors d’un exposé,
  • Utilisation de Base pour traiter les bases de données...
  • Construction de schémas bilan via le module « Draw », de chronologie, cartes... via les extensions ChronOOo, AtlasOOo...

On le comprend bien ici, l’emploi d’une suite bureautique est multiple, pour ne pas dire indispensable quelque soit le niveau de classe avec lequel on travaille.

Disons que son utilisation sera d’autant plus complexe, c’est-à-dire que les fonctions utilisées seront avancées, que le niveau de classe sera élevé.

Pour prendre l’exemple de Draw, le module de dessin d’OOo, il est
possible de réaliser un dessin légendé simple
avec des élèves de 6e tandis qu’on pour
se lancer dans du « mapping » de texture sur des objets
3D (pour recréer la « Terre » à l’aide
de la carte choisie !) avec des 4e !

De même, Writer propose des fonctions simple de
traitement de texte et très avancées : possibilité
de créer des pages web (html, htm, xhtml...), insertion de
formules mathématiques complexes (insérables ensuite
dans Calc), création de diagrammes, de dessins, export direct
au format PDF... Bref, il y a en a pour tous les niveaux !

Calc est un outil indispensable dans toutes les matières nécessitant des calculs sur des données (Mathématiques, Physique, Chimie, Sciences de la Vie et de la Terre...). Importation possible de formules depuis Writer.
Base est très utile lorsqu’on désire inventorier, classer, rechercher (possibilités de recherches avancées sur des critères précis...).

3- La sécurité :

OOo, de part de nombreux aspects, est un peu plus
sécuritaire :

  • La nouveauté des formats utilisés permet, pour le moment, de ne contenir que peu de virus,
  • OOo ne contient aucun spywares ou autres logiciels espions,
  • L’accès libre au code source permet de modifier la suite afin de la rendre « non modifiable » dans sa présentation aux élèves, de brider la suite...
  • Et surtout, les Hackers ont beaucoup plus respect pour les produits libres. Ce n’est pas négligeable.

OOo au Lycée :

Pour l’essentiel, les remarques faites ci-dessus sont
identiques pour le lycée, à ceci près que le
parc informatique de ce dernier est généralement plus
important qu’au collège. Ainsi, les économies
réalisées sont d’autant plus importantes.

Plus spécifiquement au lycée, il est
possible de faire un listing non-exhaustif des possibilités
offertes par OOo :

Intérêt en SVT :

et bien plus...

Intérêt d’OOo en Mathématiques :

En mathématiques, deux outils intégrés
sont particulièrement intéressants :

  • L’éditeur de formules mathématiques qui permet la création de formule facilement et surtout qui en permet l’utilisation pour des applications numériques.
  • L’import - export de ces formules depuis ou vers « Calc ».

Il de vient ainsi possible d’utiliser des fonctions
complexes intégrées aux documents...

Intérêt en Histoire-Géographie :

En histoire Géographie, la cartographie est
essentielle ! C’est la raison pour laquelle des outils, sous forme
de modules additionnelles, existent pour cette discipline. Il
devient alors possible de créer des cartes, de modifier des
cartes, de construire des chronologie...

Dans toutes les disciplines :

« Impress » est l’outils indispensable pour construire des
présentations et y intégrer des animations. Insertion possible de cartes, chronologie... des modules précédents !

« Base », dont la compatibilité
avec « Access » a été renforcée,
offre la possibilité de gestion des bases de données
de manière avancée. Ce module est donc très
utile en Mathématiques, Physiques, mais aussi en Sciences de
la Vie et de la Terre. Même les professeurs documentalistes y trouveront de l’intérêt.

Finalement, le lycée permet une exploitation
plus poussée des diverses fonctions d’OpenOffice.org dans la préparation du cours par le professeur ou celui de la production élèves.

Intérêt pédagogique

Un dernier point n’est pas à négliger.
En effet, dans le cadre d’une formation « professionnalisante »,
il est intéressant de ne pas se limiter à un
seul outil bureautique tel que Microsoft Office. Travailler avec OOo
permet d’avoir non seulement un esprit critique de l’outil, mais
également d’acquérir une plus grande facilité
d’emploi et d’adaptation.

Les modules additionnels d’OOo !

L’un des avantages de la suite OOo est de pouvoir être facilement adaptable à l’environnement de travail. En effet, ce logiciel, parce que libre, peut être modifié à volonté ! Ainsi, de
nombreux enseignants (et/ou informaticiens) construisent des outils complémentaires à la suite.

  • Dic’OOo : Des dictionnaires divers et variés (orthographiques, synonymes...)
  • Un module Java est disponible pour gérer les bases de données via « Base » par exemple, (ce module est d’ailleurs très utile pour de nombreux logiciels libres : Jclic...)
  • Art’OOo 2 : Pour construire des cartes... Indispensable en géologie, en écologie, en géographie... Son utilisation est très simple (et les tutoriels nombreux) !
GIF - 18.4 ko
Exemple d’utilisation de Cart’OOo
GIF - 26.5 ko
Copie d’écran de la « Gallery » Cart’OOo
  • Chron’OOo 2 : permet de construire des frises chronologiques simplement et rapidement à partir de modèles. Sympa en Histoire ou en Géologie... non ?
GIF - 19.4 ko
Copie d’écran de la « Gallery » Chron’OOo
GIF - 22.5 ko
Exemple d’utilisation de la Galerie de Chron’OOo
  • Atlas’OOo 2 : Pour intégrer des cartes diverses dans un cours... Pratique en géologie, comme en géographie et en histoire !
GIF - 16.3 ko
Copie d’écran de la « Gallery » Atlas’OOo
GIF - 21.6 ko
Exemple d’utilisation d’Atlas’OOo
  • Diap’OOo 2 : Permet de créer des diaporamas animés en Histoire-Géographie...
  • Mais aussi Model’OOo 2, Alexandr’OOo, Graph’OOo, dMaths, Cad’OOo....

Bref,
vous découvrirez de nombreux outils qui vous aideront à
préparer des cours fonctionnels,

Comment installer OOo ?

La plupart des
établissements scolaires travaillant sous Windows, je ne
détaillerai ici que la procédure d’installation
correspondante.

Pour installer OOo
2.0.3 (ou toute autre version, la dernière version étant la 2.1), il faut commencer par télécharger
le fichier (attention, il fait environ 100Mo !) sur le bureau par
exemple à partir du site officiel (cela vous garantit
l’absence de virus, spywares, trojans...).

Ensuite, ouvrez le
et lancez l’application. Tout se passe tout seul ! A la fin de
l’installation, vous devrez paramétrer la suite. Je vous
conseille de choisir immédiatement le format « .DOC »
comme extension d’enregistrement par défaut afin de pouvoir
communiquer avec les utilisateurs de Microsoft Office®.

Enfin, vous pouvez
supprimer le fichier du bureau, il est devenu inutile.

Depuis la version 2.0, un module d’Update (ou mise à jour) est inclus. Il permet de savoir (si on dispose d’une connexion internet) si une version plus récente est sortie. Si c’est le cas, téléchargez la puis lancez l’installation : l’ancienne version sera automatiquement remplacée (par écrasement... donc si vous aviez changé en profondeur le code source de l’ancienne, mieux vaut la désinstaller manuellement) et vos modules additionnels seront conservés !

Comment installer les modules ?

Pour les modules,
l’installation est plus complexe et surtout varie d’un module à
l’autre. Je vous recommande de bien lire la notice car si vous
faites de mauvaises manipulations, la suite deviendra inutilisable.

Cependant, le plus
souvent, le principe est d’ajouter le module téléchargé dans

C:/progam files/OpenOffice.org 2.0/Share/Gallery

Attention, certains modules (dont « Dmaths ») possèdent des modalités d’installations qui leurs sont propres. Je vous recommande donc de lire les tutoriels dédiés sur leurs sites recpectifs.

 Conclusion

Certes, changer de
suite bureautique peut paraître délicat. Mais une fois
passé le nécessaire temps d’adaptation, très
court dans le cas d’un passage vers OOo 2.1, vous gagnez une
totale liberté, de nouvelles fonctionnalités, du temps (puisque les problèmes de licences... disparaissent)
et de l’argent. La dernière version d’OOo ayant
beaucoup progressée au niveau de la prise en main, elle se positionne en véritable alternative.

De plus, si vous
désirez pouvoir transporter votre « OOo »
partout avec vous, n’hésitez pas à faire un tour sur
le site « Framakey » de « Framasoft ».
Vous y trouverez toutes les informations nécessaire pour
transformer votre clé USB en véritable ordinateur
portable, donc contenant OOo 2.0.4, en français (Sous forme de fichier exécutables ne nécessitant pas d’installations).

Enfin,
on peut préciser qu’aucune information personnelle n’est
requise pour installer et utiliser OOo ! Il n’y a ni
enregistrement, ni activation, et cette suite ne contient pas de spywares, trojans... incorporés !

Je
vous invite donc à découvrir ce monde sur :

Pour en savoir plus
sur le monde du libre, je vous conseille :

 Annexe

Nom
du produit

OpenOffice.org
2.1

Auteurs

SunMicrosystems
Inc.

Support

Multiplateforme
(Windows, Linus, Mac, Solaris...)

Installation

Téléchargement
gratuit, installation sur le disque dur

Type
de produit

Suite
bureautique Libre

Contenu

Traitement
de Texte (Writer), Tableur (Calc), Présentation (Impress),
Traitement Bases de données (Base), module de dessin
(Draw),

Création
de formules mathématiques (Maths)

Fonctionnalités

Très
étendues, il est impossible de toutes les décrire
ici !

Compétences
B2i testables

(B2i
niveau 2, le niveau 1 étant testé à l’école)

Se
rapport aux domaines en rouge ci-dessous parmi les 6 proposés
(ou champs de compétence) :

  1. organiser des traitements numériques à l’aide d’un tableur ;
  2. organiser des documents complexes comportant des tableaux, des formules et des liens avec d’autres documents ;
  1. s’informer et se documenter en utilisant un navigateur et en usant d’un moteur de recherche ;
  1. organiser son espace de travail en gérant fichiers et dossiers de manière appropriée à ses besoins ;
  2. communiquer au moyen d’une messagerie électronique et notamment échanger des fichiers ;
  1. percevoir les limites relatives à l’utilisation d’informations nominatives ainsi que celles que fixe le respect de la propriété intellectuelle.

Voir aussi : Se procurer StarOffice ou OpenOffice.org et Utiliser le dessin à l’écran et les images numériques en travaux pratiques de SVT

Post Scriptum :

Une excellente suite bureautique qui présente le double avantage d’être l’une des meilleures et d’être Libre (et gratuite) : indispensable.

[1OOo est une abréviation : OpenOffice.org sera souvent nommé OOo dans ce document

[2Microsoft est à l’origine du format de fichier RTF. Ce format, censé plus « universel » que le DOC, n’est de toute façon pas respecté par Microsoft puisqu’à chaque nouvelle version d’Office sortent de nouvelles spécifications du RTF.

 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Activité formative de 2nde d’une durée de 1h30, sur le thème de la biodiversité

Page de présentation de la fresque des temps géologiques. Intentions pédagogiques, menu d’accès aux différents articles et aux 2 déclinaisons de la frise des temps géologiques.