Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Outils de référence Lycée TERMINALE S

01 / 09 / 2005 | Sacha Touille

Classe de Term S Programme 2001

<span style='font-size:12.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'>LA MESURE DU TEMPS DANS L’HISTOIRE DE LA VIE ET DE LA TERRE

 

Connaissances exigibles

 

1. La datation relative permet d’ordonner chronologiquement des évènements géologiques.

1.1. La
disposition géométrique des structures
résulte d’évènements qui se sont
succédés au cours des temps géologiques.

1.1.1. Certaines conséquences de cette succession sont visibles à différentes échelles.
  • À
    l’échelle du paysage
  • À l’échelle de
    la roche
  • À l’échelle du minéral

1.1.2. Cette disposition permet d’établir une relation
d’ordre des objets et des phénomènes les uns par
rapport aux autres.

1.2. La datation relative repose sur plusieurs principes fondamentaux.

1.2.1. Selon le principe de superposition, une couche géologique est plus récente que celle qu’elle surmonte.
  • Cela s’applique
    aux strates sédimentaires et aux produits
    volcaniques.
  • Son application suppose qu’un remaniement tectonique n’ait
    pas modifié l’ordre des couches.

1.2.2. Selon le principe de recoupement, une structure géologique
qui en recoupe une autre est plus jeune que celle qu’elle recoupe.

  • Les
    plis et les failles sont plus récents que les formations
    qu’ils affectent.
  • Une discordance, contact anormal traduisant
    une discontinuité dans
    la sédimentation, est plus récente que les formations
    sédimentaires qu’elle affecte, et plus ancienne que les
    formations sédimentaires qui la recouvrent.
  • Une intrusion magmatique
    est plus récente que les formations
    qu’elle traverse.
  • Un minéral qui en recoupe un autre a cristallisé en
    dernier.

1.2.3. Selon le principe de continuité, une couche est de même âge
en tous ses points.

1.2.4. Selon le principe d’identité paléontologique,
deux couches contenant les mêmes fossiles stratigraphiques sont
de même âge.

  • Une espèce ayant une présence
    limitée dans les
    temps géologiques et une large extension géographique,
    constitue un fossile stratigraphique.
  • Ce principe permet de donner un âge
    identique à deux parties
    d’une même couche géographiquement séparée

2.
La datation absolue permet de donner un âge à des évènements
géologiques et d’en calculer la durée.

2.1. La méthode de datation absolue est une méthode physique qui utilise le principe de radio-chronologie.
2.2.1. Le carbone-14 à demi-vie courte, est utilisé pour dater des échantillons jusqu’à 35000 ans.
  • La quantité initiale
    du carbone-14 à la fermeture du
    système est connue.
  • La quantité de carbone-14 restant
    permet donc de mesurer l’âge
    de l’échantillon.
  • Ce radio-chronomètre est surtout
    utilisé pour des échantillons
    provenant d’êtres vivants.

2.2.2. Le couple potassium/argon permet de dater des échantillons
jusqu’à quelques centaines de millions d’années.

  • La quantité initiale de potassium radioactif est
    inconnue à la fermeture du système, celle de l’argon
    est négligeable.
  • La quantité finale d’argon provient
    de la désintégration
    du potassium.
  • La détermination du rapport potassium/ argon
    permet de dater l’échantillon.
  • La contamination par l’argon
    atmosphérique fixe les
    limites de cette méthode.
  • La précision de la datation à l’aide
    de cette méthode augmente avec l’âge de l’échantillon.

2.2.3. Le couple rubidium-stontium est utilisé pour dater
des minéraux et des roches de quelques dizaines de millions
d’années jusqu’à quelques milliards d’années.

  • Les quantités initiales des deux éléments
    du couple sont inconnues à la fermeture du système.
  • Il
    convient donc de mesurer les rapports isotopiques de plusieurs
    minéraux de la même roche ayant cristallisé simultanément à l’échelle
    des temps géologiques.
3. Grâce à la datation relative et à la datation absolue, on peut établir une échelle stratigraphique internationale des temps géologiques.
 

EXPRESSIONS et MOTS CLÉS
 :

Datation absolue Échelle stratigraphique Principe de recoupement
Datation relative Fossile stratigraphique Principe de superposition
Demi-vie Principe de continuité Radio chronologie
Discordance Principe d’identité paléontologique Radio-chronomètre

 



SVT Académie de Créteil

 

Articles les plus lus

pour renforcer interactions et collaborations ! Courte présentation de padlet avec quelques exemples d’utilisation avec les élèves

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Une des plus récentes découvertes en biologie (...)

Sites à (re)découvrir...

Corpus

Anatomie 3D, vidéos enrichies et pour la santé sont les trois rubriques de ce tout nouveau site, mis en place par le réseau Canopé, sur la découverte du corps humain.

Le guide de mise en œuvre du numérique éducatif - Les MédiaFICHES

Guide académique pour aider les équipes pédagogiques dans la mise en œuvre du numérique dans leur établissement.