Sciences de la vie et de la Terre

Pistes de réflexion pour mettre en œuvre des séquences en SVT avec des élèves allophones

22 / 09 / 2015 | Ghyslaine Laurens | Céline Sauvage

Quand il s’agit d’enseigner les Sciences de la Vie et de la Terre à des élèves allophones, plusieurs difficultés surgissent :

  1. aucun programme fixé par l’éducation nationale n’existe
  2. les élèves ont des âges, des passés scolaires et des niveaux très variables
  3. tous les élèves ne seront pas intégrés dans le même niveau du collège
  4. le volume horaire est limité en général à 1h par semaine Ainsi, la question : « Quel programme de SVT enseigner ? » prend tout son sens…

Mais, « enseigner en UPE2A » rime aussi avec « liberté », liberté de traiter une grande variété de sujets tout en veillant aux intérêts de tous les élèves en terme de connaissances, de capacités et d’attitudes visées.
« Enseigner en UPE2A » rime aussi avec « diversité », diversité de cultures, de pays qui doit, autant que faire se peut, être valorisé.

Ce programme « plus libre », perturbant parfois, peut être envisagé de plusieurs façons. Voici différentes séquences possibles et pour chacune d’entre elles, leurs avantages et leurs limites.

 1re proposition de séquence :

Aborder toute une séquence d’un niveau de classe francophone en l’adaptant aux allophones (ex : colonisation du milieu par les végétaux, volcanisme, séismes…).

Avantages :

Intéressant si la séquence est adaptée aux allophones et donc si elle est considérablement modifiée par rapport à une séquence effectuée en classe francophone (en terme de connaissances, capacités et attitudes)

Limites :

Il y a une trop grande tendance à faire du copier/coller de cours réalisés avec les francophones, ce qui ne présente aucun intérêt pour les élèves allophones. Les compétences travaillées ne seront pas forcément les plus indispensables pour ces élèves.
De plus, l’adaptation à ce public est indispensable et le français doit être profondément travaillé au travers des activités, le français étant pour eux leur « langue vivante ». Il est donc nécessaire de complètement modifier les activités pour les adapter et les rendre accessibles.
Ce type de séquences ne concerne qu’un niveau à la fois et donc qu’un type d’élèves : les UPE2A sont en général composées d’élèves qui seront intégrés dans des niveaux différents au collège, le contenu de ces séquences ne convient donc pas à tous les allophones.

 2e proposition de séquence :

Inscrire ses élèves dans une démarche de projet disciplinaire en trouvant un thème concernant des points de différentes parties du programme de SVT d’un même niveau( ex : 6e )

Avantages :

Fédère les élèves de la classe autour du projet car ce type de séquences les implique davantage et sur le long terme.
Permet de poser certaines bases de raisonnements/ de connaissances/ capacités/attitudes utiles en SVT et très variées

Limites :

Il faut veiller à bien cibler la maitrise de la langue lors des activités proposées et les compétences travaillées, à adapter les activités afin d’être accessibles par tous les élèves.
Il est donc indispensable au préalable d’avoir bien ciblé les incontournables de la discipline.

 Exemple pratique :

Niveau du collège concerné : niveau 6e
Parties du programme de l’éducation nationale concernées : mon environnement proche, origine de la matière des êtres vivants, peuplement d’un milieu, partie transversale : diversité, parenté et unité des êtres vivants.

Mise en situation :

Les élèves de 6e étudient le haricot en cours de SVT tout au long de l’année.
Il faut donc beaucoup de haricots pour tous ces élèves !
Mme….(nom du ou de la principal(e) du collège) voudrait que des élèves fassent pousser des haricots derrière le collège pour en avoir tout le temps.
Mais le problème, c’est qu’en hiver, il est impossible de les faire pousser !

Proposer aux élèves et à Mme….(nom du ou de la principal(e)du collège) une solution pour avoir des haricots en hiver.

Réflexion préalable des élèves : Cerner les objectifs du projet en se plaçant dans le « je explicite » et faire émerger des axes de recherches qui seront ensuite traités.

 3e proposition de séquence :

Inscrire ses élèves dans une démarche de projet disciplinaire en trouvant un thème concernant des points de différentes parties du programme de SVT de différents niveaux

Avantages :

Fédère les élèves de la classe autour du projet car ce type de séquences les implique davantage et sur le long terme.
Permet de poser certaines bases de raisonnements/ de connaissances/ capacités/attitudes utiles en SVT et variées
Trans-niveaux donc ce type de séquences est dans l’intérêt de tous les élèves.

Limites :

Il faut veiller à bien cibler la maitrise de la langue lors des activités proposées et à adapter les activités afin d’être accessibles par tous les élèves.

 Exemples pratiques :

Cas 1 :

Niveau du collège concerné : niveau 6e et 4e
Parties du programme de l’éducation nationale concernées : peuplement d’un miieu, activité interne du globe (volcanisme)
Thème : la colonisation des végétaux sur une île volcanique => étude de l’installation et du développement des plantes (6e) + volcanisme (4e).

Cas 2 :

Niveau du collège concerné : niveau 6e et 5e
Parties du programme de l’éducation nationale concernées : pratiques alimentaires au service de l’alimentation humaine, la digestion
Thème : Les petits déjeuners du monde
thème permettant de valoriser la culture d’origine des élèves (découverte et vivre-ensemble). 

  • points communs
  • groupes d’aliments et équilibres alimentaires
  • digestion
  • réaliser un petit déjeuner au collège.

Cas 3 :

Niveau du collège concerné : niveau 6e et 3e
Parties du programme de l’éducation nationale concernées : notre environnement proche, peuplement d’un milieu, partie transversale : diversité, parenté et unité des êtres vivants, responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement.

Mise en situation :

Voici les animaux préférés de Camille : l’okapi, le chimpanzé et le lynx.
Camille aimerait les voir un jour en vrai.
Mais elle a apprit que dans quelques années ceci sera peut-être impossible !

Réflexion préalable des élèves :

Cerner les objectifs du projet en se plaçant dans le « je explicite » et faire émerger des axes de recherches qui seront ensuite traités.

 4e proposition de séquence :

Inscrire ses élèves dans une démarche de projet pluridisciplinaire en trouvant un thème pouvant être exploité en SVT et dans d’autre(s) matière(s)

Avantages :

Fédère les élèves de la classe autour du projet car ce type de séquences les implique davantage et sur le long terme.
Permet de poser certaines bases de raisonnements/ de connaissances/ capacités/attitudes utiles en SVT et variées
Trans-niveaux donc ce type de séquence est dans l’intérêt de tous les élèves
Le coté transdisciplinaire permet aux élèves de se rendre compte de la complémentarité entre les matières.

Limites :

Il faut veiller à bien cibler la maitrise de la langue lors des activités proposées et à adapter les activités afin d’être accessibles par tous les élèves.

 Exemple pratique :

Thème : Les volcans d’Auvergne
Disciplines concernées : histoire-géographie (niveau 6e,5e, 4e) et SVT (niveau 5e, 4e, 3e)
Exemples de points abordés :
Géographie : localisation en France/ repérage dans l’espace/ répartition de la population/habiter le monde rural (6e et 3e), sources, aménagement et accès à l’eau potable (5e)
SVT : fonctionnement des volcans (4e), actions de l’Homme sur l’eau (5e et 3e), évolution des paysages (5e)
Réalisation d’un guide en ligne avec des documents audio, vidéo et écrits
Mise en place d’un voyage sur le terrain.

 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Page de présentation de la fresque des temps géologiques. Intentions pédagogiques, menu d’accès aux différents articles et aux 2 déclinaisons de la frise des temps géologiques.