Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Robotique et SVT au Cycle 3

26 / 04 / 2020 | Justin Zallio

Utiliser les robots pour schématiser le trajet de l’eau dans une ville

Place dans les programmes :
Cycle 3 Sciences et Technologie : La planète Terre. Les êtres vivants dans leur environnement.

  • Relier les besoins de l’être humain, l’exploitation des ressources naturelles et les impacts à prévoir et gérer (risques, rejets, valorisations, épuisement des stocks).
  • Exploitation raisonnée et utilisation des ressources (eau, pétrole, charbon, minerais, biodiversité, sols, bois, roches à des fins de construction…).

Objectif :
Remobiliser ses connaissances pour rendre compte à l’oral.

Approche technologique :
Travailler quelques bases de programmation (algorithmique).

Compétences travaillées :

  • Concevoir, créer, réaliser
  • S’approprier des outils et des méthodes
  • Pratiquer des langages
  • Mobiliser des outils numériques

Compétences du CRCN :

Domaine Compétence
2. Communication et collaboration : 2.1 interagir
3. Création de contenu : 3.4 Programmer

Déroulé :
La séance débute par la distribution d’un schéma du parcours de l’eau dans la ville. Ce schéma présente un circuit pour Ozobot entrecoupé de cases vides pour y écrire des ozocodes.
Le schéma reprend toutes les étapes du trajet de l’eau en ville (collecte, vérification, stockage, distribution, eaux usées, traitement, rejet environnement).

JPEG - 111.4 ko
Parcours distribué aux élèves

La consigne est la suivante : « Place le bon ozocode pour que l’Ozobot s’arrête 3 secondes à chaque étape. Ton objectif sera ensuite d’expliquer à l’oral le trajet de l’eau, de son prélèvement à son rejet dans l’environnement, lors du déplacement du robot. »

Les élèves trouvent rapidement le bon ozocode et se mettent à colorier le schéma.

Après validation, ils démarrent leur robot. Après un premier tour du circuit (et un peu d’excitation de la part des élèves), les élèves s’entraînent à expliquer le parcours de l’eau à l’oral. Cet exercice n’est pas si facile puisqu’il est rythmé par l’avancée du robot.

PNG - 537.5 ko
Des élèves en train de tester leur Ozobot sur le parcours


Finalement, tous les élèves peuvent faire la démonstration du parcours commenté, en groupe.


Points de vigilance :
Le premier point concerne le parcours imprimé. Initialement en couleurs, j’ai dû imprimer ce document en noir et blanc pour les élèves. Cependant, les nuances de gris du parcours et des illustrations étant parfois trop proches, le robot s’est « perdu » dans les illustrations. Il a fallu alors le replacer sur la ligne noire. De plus, un accompagnement assez important des élèves a été nécessaire dans le calibrage du robot. Finalement, les feutres des élèves n’étant pas toujours adaptés (trop foncés), l’usage des crayons de couleur solutionne ce problème.

Bilan :

Utiliser des robots en SVT suscite tout de suite de la motivation auprès des élèves. C’est surement dû au fait que cette pratique paraît innovante pour les élèves, étant peu utilisée en classe. Les Ozobots ont aussi cette particularité d’attendrir facilement le jeune public.

Ces usages en cours de SVT permettent de travailler la pratique de langages (langue française et numérique). L’apprentissage de la programmation, soit par les codes couleurs, soit par le langage par bloc, fait partie intégrante du CRCN (http://svt.ac-creteil.fr/?SVT-et-validation-des-competences-numeriques).

Finalement, en associant robotique et schéma bilan, ces activités permettent aux élèves de remobiliser leurs connaissances et de les travailler à l’oral.