Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Savoir faire, faire savoir… Le tweet des mousquetaires.

06 / 02 / 2016 | Loïc Perrin

La mémorisation des leçons en SVT passe par différentes phases. Nous nous intéressons ici à la consolidation mettant en jeu la répétition et l’entrainement.

Comment l’usage du réseau social peut-il permettre la consolidation d’un souvenir ? Comment tweeter en classe peut aider les élèves ? Comment les savoir faire des élèves peuvent-ils profiter à la communauté ?

Tweet de classe et mémorisation « le tous pour un » :

Le tweet de classe implique, de la part de l’élève, un investissement émotionnel car il est conscient que son écrit sera public d’autant plus s’il est associé au mot clé « #tweeteTsvt ». Cette implication, ce focus attentionnel et la précision lié aux 140 caractères permet de fixer d’avantage le souvenir de la leçon.
La narration des étapes de la démarche expérimentale réalisée en classe, doit permettre de généraliser ces attitudes à l’ensemble de l’effectif (puisqu’au collège nous tweettons sur un compte de classe donc un nombre limité d’élèves par séance). Au delà de la simple implication, tweeter les hypothèses des élèves permet de reconstruire la démarche de classe lors de la révision de la leçon. En effet, dans le cahier classique de l’élève nous ne retrouvons que son point de vue ou celui de son groupe, le fait de tweeter les hypothèses ou protocoles expérimentaux permet de garder une trace « buissonnante » de la démarche expérimentale telle qu’elle a été vécu par les élèves dans la classe. Cette pluralité des approches permettra à l’élève de solliciter à nouveau son souvenir tout en diversifiant les angles pour multiplier les indices qui faciliteront le rappel.

MPEG4 Video - 10 Mo

Tweet d’élève et mémorisation « le un pour tous » :

Nous constatons l’émergence de plus en plus massive des tutoriels sur le net, nous avons toujours des demandes d’élèves pour réaliser affiches, exposés… Il ne reste qu’à impulser et guider les élèves pour que leurs savoir faire puissent profiter à l’ensemble de la classe, du collège et au delà. Selon leurs affinités les élèves vous proposeront du stop motion, de la modélisation ou de la capture d’écran mais dans tous les cas ce travail sera l’occasion d’une appropriation accrue de l’élève et de la création d’un support d’apprentissage pour la communauté. La publication des productions d’élèves génère rapidement une émulation au sein des classes.
MPEG4 - 5.8 MoPNG - 32.4 koQuickTime - 3.1 Mo
MPEG4 Video - 22 Mo
En conclusion twitter est un outil supplémentaire de l’enseignant pour faire retenir des notions travaillées en classe. Si cet outil est facile et rapide d’utilisation en classe, il nécessite une démarche active de l’élève pour consulter les tweets en dehors de la classe.

 

Articles les plus lus

pour renforcer interactions et collaborations ! Courte présentation de padlet avec quelques exemples d’utilisation avec les élèves

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Comment utiliser la classe inversée pour améliorer l’apprentissage d’une capacité technique sur le long terme ?