Sciences de la vie et de la Terre

Thème au choix et interdisciplarité en classe de seconde

03 / 11 / 2008 | Martine Pernodet

Une phrase de la lettre de rentrée de nos IPR résonne peut-être à nos oreilles :

"Nous vous rappelons aussi l’obligation d’intégrer dans les progressions les thèmes libres. Le choix d’un thème
préparatoire aux TPE permettant certains apprentissages méthodologiques devrait pouvoir permettre une meilleure
préparation à cette épreuve.« Dans le thème »L’organisme en fonctionnement",

Nous nous intéressons aux façons de mesurer (paramètres) les réactions de l’organisme à l’effort et nous essayons de les expliquer en les organisant en une chaîne causale d’événements plus ou moins couplés.

Après test auprès d’élèves de section européenne (anglais / SVT / HG), (le déroulement est consultable sur le site du lycée Romain Rolland d’Ivry sur seine http://ww3.ac-creteil.fr/Lycees/94/...)

Nous vous proposons une progression aisément transposable en classe non européenne.

 Étape 1

Document déclencheur :

Une vidéo visible en ligne http://video.google.fr/videosearch?... intitulée « the hardest hopscotch in the world » (le jeu de marelle le plus difficile du monde) va servir de document apportant des informations qui vont être différentes selon les regards :

  • regard du biologiste qui analyse les mouvements
  • regard du géographe qui essaie de trouver des indices permettant de localiser l’action
  • regard du linguiste (en plus de son oreille) qui essaie de trouver où a été tournée la vidéo et ce qu’elle raconte

Quand on met en relation les mouvements observés et le titre « la marelle la plus difficile » on peut se demander si le titre est approprié.

Il faudrait pouvoir mesurer (en scientifique) la réaction de l’organisme à cet exercice et il y a un défi à vouloir proposer un jeu plus « difficile » pour l’organisme.

 Étape 2

Un travail est réalisable en parallèle avec les différentes disciplines.

En SVT

l’investigation porte sur les méthodes de mesures des réactions de l’organisme : les élèves réinvestissent leurs connaissances et savoir-faire :

  • utilisation de l’EXAO pour mesurer la fréquence cardiaque, la fréquence ventilatoire, le débit ventilatoire, la consommation de dioxygène dans les situations correspondant à différents mouvements possibles lors d’un jeu de marelle (sauter, sautiller, se pencher ...)
  • obtention de graphes
  • analyse des graphes et conclusion sur les réactions de l’organisme aux différents enchaînements de mouvement

En Géographie et histoire

Les différentes cartes (projections) du monde sont étudiées ainsi que les différentes représentations du monde et du cosmos au cours des temps historiques et on regarde ce qui est au centre du monde

L’analogie est alors faite avec les différentes formes de marelles selon les pays : forme de cloche en Italie, forme d’escargot en France ... et les termes inscrits sur la marelle : terre, enfer, ciel ...

En langue

Les différentes règles de jeux des marelles peuvent être comparées ainsi que la façon de donner une instruction (impératif à la forme affirmative et négative).

(document d’information pour le professeur : http://www.cdc.gov/youthcampaign/ma...)

 Étape 3

Il faut à ce moment rendre compte de ce qui a été étudié et compris

En SVT [1]

on voit

  • les règles du compte-rendu de laboratoire et/ou de l’article scientifique
  • les règles de l’utilisation des TIC : droit à l’image, propriété intellectuelle

En langues

Les élèves sont initiés à l’écriture d’une histoire ou d’un roman policier :

  • le vocabulaire
  • la structure avec la présentation des personnage, le suspense, le climax, une fin ...

En histoire

Des exemples peuvent être donnés qui montrent comment les jeux ont pu servir à « éduquer » les enfants

  • jeux pour acquérir des connaissances et des savoir-faire
  • jeux pour endoctriner (jeux nazis pour éliminer les juifs)

 Etape 4

Après l’apport de connaissances aux élèves, ils doivent maintenant produire un compte-rendu illustré de ce qu’ils ont appris.

Les consignes sont

  • d’utiliser le mode compte-rendu de laboratoire ou le mode histoire pour rendre compte de ce qu’ils ont fait
  • de se servir du modèle de fichier numérique (une page de texte avec l’emplacement pour un titre, 6 images et 6 commentaires d’images)
  • de bien penser au droit à l’image comme si les productions allaient sur le site du lycée
  • d’utiliser le programme Irfanview pour transformer les images en extension jpeg et à la taille 640x480

 Etape 5

Le temps est maintenant venu que par groupe, les élèves propose une marelle qui ressemble à leurs aspirations et craintes !

Il va falloir imaginer

  • une forme associée à des obstacles et récompenses
  • des règles de « vie » ou du jeu

 Etape 6

Les formes seront dessinées dans la cour, les élèves expliqueront les règles et feront jouer leurs camarades.

La séance sera filmée

Post Scriptum :

Lors de la préparation de cette progression, nous avons aussi essayé d’autres pistes comme celle des jeux olympiques et nous avons trouvé du matériel pédagogique très intéressant !

[1NB : cette seconde partie peut aussi être faite par le professeur d’ECJS, ou le professeur de langues.

 

Articles les plus lus

Profiter des avancées technologiques des smartphones pour photographier et filmer les préparations microscopiques.

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

L’académie de Créteil organise, pour les (...)