Sciences de la vie et de la Terre

TraAM 2014-2015 - Personnaliser les apprentissages (présentation du projet)

16 / 11 / 2014 | Patrice Nadam | Vincent Audebert | Patrice Nadam | Guillaume Azéma | Nathalie Lepouder | Maxime treiber | Frédéric Armand | Michelle Rondeau | Laetitia Lormier | Laurent Économidès | Anne Primel | Catherine Roustan
Travaux académiques mutualisés (TraAM) 2014-2015
Travaux académiques mutualisés (TraAM) 2014-2015
  • Projet national : Numérique et autonomie SVT : développer l’autonomie des apprentissages par le numérique (classe inversée, remédiation, relation TP Cours).

Présentation des TraAM de l'académie de Créteil

  • Déclinaison académique : Personnaliser les apprentissages pour mieux développer l’esprit scientifique des élèves grâce aux usages numériques mobiles.

 Le contexte et l’objectif principal

Sur la base du travail effectué lors des TraAM 2012-2013 puis 2013-2014, l’académie de Créteil a développé une expertise dans l’utilisation des téléphones intelligents, et plus généralement du matériel personnel de l’élève dans le cadre de l’enseignement des SVT. L’objectif pour l’année 2014-2015 est de poursuivre l’effort engagé en développant la dimension « interaction et rétroaction ».

Que ce soit à distance ou en présence, en classe inversée comme en classe ordinaire, la question essentielle de la personnalisation des apprentissages est celle de l’interaction et de la réflexivité :

  • Interactions avec les ressources éducatives, interactions entre élèves, interactions avec le-la professeur-e ;
  • Réflexivité sur ce qui est réalisé et la manière dont cela est réalisé, pour apprendre à apprendre et apprendre à réaliser et être.

JPEG - 174.8 ko

Personnaliser les apprentissages, ce n’est pas proposer à chaque élève un parcours particulier. Cette individualisation, qui cible dans un premier temps les difficultés de chacun des élèves, risque de les stigmatiser. Personnaliser les apprentissages c’est une pédagogie de groupe qui doit permettre aux élèves de faire des choix, qui doit, par l’entraide et les confrontations, faciliter le développement de l’autonomie.

JPEG - 54.7 ko

Il va donc s’agir de chercher comment l’usage du matériel connecté personnel des élèves peut aider à augmenter les interactions et les rétroactions pour faciliter les apprentissages et permettre une plus grande différenciation pédagogique afin que les élèves gagnent en autonomie, en sentiment de maîtrise et ainsi en confiance en soi.

JPEG - 148 ko

 Le projet

Dans le cadre du développement des attitudes scientifiques, le projet TraAM ciblera les quatre points suivants :

  • Apprendre à apprendre
  • Apprendre à imaginer de manière raisonnée
  • Apprendre à être curieux
  • Apprendre à exercer son esprit critique

Comme les autres années, plusieurs axes seront explorés :

  • l’aspect technique
  • l’aspect didactique et pédagogique
  • l’aspect éducatif et éthique

JPEG - 89.5 ko

Le projet intègre donc, au sein d’une recherche-action, la réflexion sur le numérique et sur les évolutions didactiques et pédagogiques de notre discipline.

Trois rôles seront répartis au sein de l’équipe :

  • Les expérimentateurs-trices en classe proposeront et mettront en œuvre des scenarii qui seront discutés collectivement.
  • Les analystes observeront les expérimentations soit de façon synchrone en classe, soit en asynchrone par l’intermédiaire de captations vidéo.
  • Les rédacteurs-trices seront chargés-es de reformuler et de structurer les retours d’expérience afin d’imaginer, avec le reste de l’équipe, des procédures efficaces.

 L’équipe :

Le travail de l’équipe académique sera enrichi par le regard attentif d’Antoine Taly, enseignant chercheur au Centre de recherche interdisciplinaire de Paris dirigé par François Taddéi. Il s’intégrera dans le cadre des réflexions des commissions mobilité et ressources du pôle numérique de l’académie de Créteil. L’équipe est constituée de 2 IA- IPR, 16 enseignants et 1 chercheur.

Michelle RONDEAU-REVELLE, IA-IPR de SVT
Vincent AUDEBERT, IA-IPR de SVT

Frédéric ARMAND, Lyc. D’ARSONVAL à St Maur-des-Fosses (94)
Guillaume AZEMA, Clg. JEAN-BAPTISTE CLEMENT à Dugny (93)
Aurélie DENEUX, Lyc. SAMUEL DE CHAMPLAIN à Chennevières-sur-Marne (94)
Lydie DESPRAT, Lyc. FLORA TRISTAN à Noisy-Le-Grand (93)
Laurent ECONOMIDES, Lyc. SUGER à St Denis (93)
Nathalie LEPOUDER, Clg.-Lyc. ST LAURENT-LA PAIX NOTRE DAME à Lagny-sur-Marne (77)
Laetitia LORMIER, Lyc. ANDRE BOULLOCHE à LIVRY GARGAN (93)
Patrice NADAM, Lyc. LA TOUR DES DAMES à Rozay-en-Brie (77)
Anne PRIMEL, Lyc. CHRISTOPHE COLOMB à Sucy-en-Brie (94)
Catherine ROUSTAN, Lyc. MARTIN LUTHER KING à Bussy-St-Georges (77)
Maxime TREIBER, Lyc. SAMUEL DE CHAMPLAIN à Chennevières-sur-Marne (94)
Arnaud VAN-PRAET, Lyc. FLORA TRISTAN à Noisy-Le-Grand (93)
Frédéric VERON, Clg. DANIEL FERY à Limeil-Brévannes (94)

Antoine TALY, chercheur au CNRS impliqué dans le CRI (Centre de recherches interdisciplinaires)

 Calendrier :

03/10/14 : lancement des TraAM académiques
05/11/14 : première réunion nationale
13/11/14 : première réunion académique
03/12/14 : seconde réunion académique : répartitions des rôles – organisation des premières visites
02/02/15 : première étape nationale
04/02/15 : troisième réunion académique : retour des observations - Bilan étape 1
11/05/15 : seconde étape nationale
08/06/15 : Bilan des TraAM.

 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Perfectibles, elles ne sont en rien des modèles mais juste des exemples pouvant vous servir d’ aide à la construction d’autres tâches complexes et à l’évaluation des compétences du socle commun.