Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Twitter au collège ? Twitter au collège !

11 / 10 / 2015 | Loïc Perrin

Les élèves se retrouvent régulièrement face à leur cahier sans se souvenir de l’action réalisée en classe qui avait permis la rédaction de la notion, de plus une partie d’entre eux ne s’est pas appropriée les raisonnements développés lors du cours.

Twitter en classe peut-il permettre de faire le lien entre la classe et le travail à la maison ? Le tweet des uns peut-il être utile aux autres élèves du collège ? Twitter peut-il être un outil pour développer de nouvelles initiatives pédagogiques ?

L’utilisation de twitter en classe permet d’atteindre plusieurs objectifs :
Une mise en place technique simple pour que tous les élèves puissent avoir accès à leurs ressources de classe.
Rédiger des tweets utiles pour soi et pour les autres.
Envisager twitter comme outil pour s’approprier la démarche de recherche.

Twitter un outil facile et rapide à mettre en place :

Au collège l’utilisation de twitter n’est pas très répandue chez les élèves, de plus l’âge minimum d’utilisation de ce service est de 13 ans. Il est donc nécessaire que le professeur crée un compte commun qu’il gèrera et qu’il rendra accessible aux élèves.

Le fait que le seul professeur ait accès à la rédaction des tweets permet d’éviter des publications indésirables. Les tweets sont alors rédigés en classe avec les élèves. Le professeur veillera à mentionner la classe à l’origine du tweet, ainsi les élèves retrouveront facilement les ressources utilisées en classe et se sentiront valorisés vis à vis de la communauté du collège (il s’agit d’une forme d’initiation à l’utilisation des hashtags).

Ces tweets seront rendus accessibles à tous les élèves du collège par l’utilisation ou la création d’une page internet dédiée aux SVT (sur le site du collège ou par l’intermédiaire de son fournisseur d’accès à internet, les collègues de technologie pourront être de bon conseil).

PNG - 179.9 ko
Capture d’écran du menu paramètres de twitter et de la page d’édition des tweets.

il suffit d’aller dans les paramètres de son compte pour accéder, dans le menu widgets, à l’édition de ses tweets. Après copie du code dans le HTML du site, les tweets seront en ligne et consultables par toute personne y ayant accès (comme sur le site de SVT de l’académie).

PNG - 317.5 ko
Exemple de ressource permettant à l’élève de se souvenir de ce qu’il a fait en classe.

L’élève pourra alors participer à la rédaction des tweets en classe pour produire du savoir, se souvenir d’un objet réel, ou d’une idée. (article de Laurent Économidès : http://svt.ac-creteil.fr/?tweeteTsvt-une-utilisation-de)
Les ressources twitter produites par la classe deviendront ainsi un complément au cahier de classe (article sur la réalité augmentée : http://svt.ac-creteil.fr/?Le-cahier-augmente). L’élève révisera sa leçon avec un accès à l’image de ce qu’il a fait en cours donc il remobilise un souvenir et fixe la connaissance travaillée en classe plutôt que de la redécouvrir à la maison.

QuickTime - 3.3 Mo
PNG - 175.5 ko
Exemples de tweets publiés par des classes différentes avec un problème commun : Comment le sol tremble au cours d’un séisme ?

Des tweets utiles au delà de la classe :

Le fait que les tweets soient accessibles à tous les élèves du collège aura plusieurs avantages. Les élèves seront valorisés par le retour qu’ils auront des camarades des autres classes qui utiliseront leurs ressources.

La prise de conscience que d’autres personnes consultent leurs tweets les impliqueront de plus en plus dans la rédaction du tweet ou dans l’élaboration de l’image publiée et de ses légendes (on peut utiliser l’application skitch : http://svt.ac-creteil.fr/?Smartphones-et-tablettes-les-5189).

Lors de taches peu guidées les élèves de classes différentes pourront s’orienter sur des idées où des protocoles très différents, la consultation des tweets des autres classes permettra aux élèves d’envisager d’autres angles pour traiter un même problème. De plus les élèves pourront trouver des ressources qui leurs seront peut-être plus profitables que celles développées par leur classe.

PNG - 178.1 ko
Exemple de tweet dans lequel une classe explique le but d’une étape de protocole.

Twitter un outil pour de nouvelles activités :

Une fois que l’usage du réseau social sera bien en place dans l’établissement on envisagera des activités le sollicitant. Ainsi on pourra utiliser des matrices de 140 cases pour que les élèves puissent rédiger individuellement un tweet par écrit, qui devra être intéressant et clair pour être sélectionné et publié.

On débutera par la description du but des étapes de protocoles réalisés en classe jusqu’à développer un véritable travail sur la narration de recherche en utilisant les matrices de cases pour que les élèves rédigent leur raisonnement et développent leur qualité d’expression écrite. (article sur la narration de recherche http://www.iklasse.net/la-narration-de-recherche.html)

 

Articles les plus lus

pour renforcer interactions et collaborations ! Courte présentation de padlet avec quelques exemples d’utilisation avec les élèves

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Comment utiliser la classe inversée pour améliorer l’apprentissage d’une capacité technique sur le long terme ?