Sciences de la vie et de la Terre

Un mur pour confronter ses idées

03 / 06 / 2015 | Frédéric Armand

En Terminale S, les élèves, durant un cours en classe entière, mobilisent leurs connaissances pour comprendre l’émergence récente d’un concept scientifique : l’épigénétique.
L’outil utilisé pour la mise en commun et la comparaison des réflexions des élèves est un Padlet. Padlet est une application en ligne dont l’usage a été présenté dans l’article « Créer un mur collaboratif en classe avec padlet »

  CONTEXTE

Durée :

  • Séance de 45 minutes

Thème d’étude :

  • Diversification génétique et diversification des êtres vivants
CapacitésConnaissancesAttitudes
Extraire des informations

Mettre des données en relation
S’agissant des gènes impliqués dans le développement, des formes vivantes très différentes peuvent résulter de variations dans la chronologie et l’intensité d’expression de gènes communs, plus que d’une différence génétique.

Le phénotype humain s’acquiert au cours du développement pré et postnatal, sous l’effet de l’interaction entre l’expression de l’information génétique et son environnement.
Comprendre la nature provisoire, en devenir, du savoir scientifique.

Etre capable d’attitude critique face aux ressources documentaires.

Nous avons vu que l’Homme et le chimpanzé, très proches, se distinguent surtout par la position et la chronologie d’expression de certains gènes et que le phénotype humain s’acquiert au cours du développement pré et postnatal, sous l’effet de l’interaction entre l’expression de l’information génétique et l’environnement.

Consigne :

  • A partir de l’extrait audio, résumez en quelques lignes l’idée scientifique développée par Jean-Claude Ameisen.

Ressources à disposition :

  • Extrait audio en podcast de l’émission Sur les épaules de Darwin « Une hérédité des caractères acquis ? »http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=968308#
  • Smartphone des élèves (réseau wifi partagé à partir du smartphone professeur).
  • Padlet créé par le professeur, adresse du padlet écrite au tableau à l’étape 3.

Déroulé :

  • Étape 1  : Prise de note individuelle des élèves à partir d’une écoute collective d’un extrait de l’émission (8 minutes environ) sans avoir accès au padlet et sans utilisation du smartphone
  • Étape 2 : Après l’écoute, les élèves confrontent leurs prises de notes par groupe de quatre et résument en quelques phrases l’idée mise en avant par les expériences présentées par Jean-Claude Ameisen.
  • Étape 3 :Chaque groupe écrit sur le padlet, à l’aide d’un smartphone, une synthèse de 160 caractères maximum.
  • Étape 4 : Confrontation des synthèses écrites sur le padlet Consensus sur une synthèse finale (avec réécoute partielle d’un moment clef de l’extrait d’émission).

  PRODUCTION

  • Mur collaboratif obtenu :

Indicateurs de réussite :

  • Clarté, lisibilité, texte court (160 caractères max) mais synthétique, syntaxe et orthographe soignées, concept de l’épigénétique correctement présenté…

 ANALYSE RAPIDE

les - de l’activité

  • Partage d’une connexion wifi à partir du smartphone professeur.

Les + de l’activité

  • Padlet est facile et rapide à prendre en main dès la première utilisation
  • Conserve une trace accessible par tous. Les élèves peuvent retrouver à la maison la production.
  • Texte limité
  • Permet une confrontation rapide des idées et des interprétations.
  • Situation motivante (la publication sur le padlet a été un enjeu pour les groupes, importance du regard des autres)
 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Animation présentant les principales étapes de la technique d’autoradiographie.

Utiliser Twitter pour produire du savoir et éduquer à l’utilisation critique des médias sociaux