Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Urland & Pandémie : Des jeux... sur un plateau !

13 / 02 / 2011 | Guillaume Azéma
Niveau : Tous
Type : Jeux de plateau
Auteurs : -
liens : Urland & Pandémie

Depuis quelques temps (1990), les jeux de société prennent un nouvel essor : les traditionnels Monopoly, Risk, Scrabble et autres Diplomatie ont vu arriver à leurs côtés des jeux aux parties plus rapides, plus familiaux, plus coopératifs (citons par exemple les Colons de Catane (et toutes ses extensions), Citadelles, Carcassonne ou encore Pandémie).

Ce changement dans le paysage ludique a eu comme conséquence un regain d’intérêt pour ces jeux de plateaux ou de cartes qui avaient subit une désaffection lors de l’avènement des jeux vidéos (dans le milieu des années 1980).

Il semble donc intéressant d’essayer de présenter rapidement quelques jeux, et surtout de voir comment il semble possible de s’en servir en classe. Bien entendu, il ne s’agit pas d’ouvrir une guerre entre serious games et jeux de société, mais bien d’avoir une panoplie d’outils pédagogiques à utiliser pour diversifier les supports pédagogiques.

1- Généralités sur les jeux de société

Aussi étrange que cela puisse paraître, il existe énormément de définitions du terme Jeux de société, a tel point qu’aucune définition consensuelle ne semble pouvoir être dégagée à l’heure actuelle.

Cependant, la tendance actuelle est de sortir de cette catégorie tous les jeux faisant appel à l’habileté physique et Michel Boutin, dans son ouvrage « Le livre des jeux de pions » propose de se baser sur la théorie des jeux de John von Neumann afin d’établir un tableau de classification des jeux ne faisant pas appel à l’habileté physique.

Les critères retenus sont :

- L’aspect combinatoire
- L’intervention du hasard
- La qualité de l’information

Aspect combinatoire Hasard Information
OUI NON Complète
Incomplète
OUI Complète
Incomplète
NON NON Complète
Incomplète
OUI Complète
Incomplète

Cependant, d’autres auteurs proposent des classifications basées sur d’autres critères : c’est par exemple le cas de François Haffner

2- Quelques jeux sélectionnés et pistes pédagogiques

2.1- Urland

2.1.1- Présentation

Urland, publié en 2001 par Doris et Franck, utilise un background à la fois basé sur la « préhistoire » et sur l’évolution. [1]

Plateau de jeu d’Urland

4 ans auparavant, les même auteurs avaient déjà proposé Ursuppe, jeu vous plaçant à la tête d’une colonie d’amibes devant évoluer grâce à l’acquisition de certains gènes (donc de caractères).

Dans Urland, vous défendez les intérêts d’un groupe d’Ichtos (probablement des Ichtyostégidés)

Tout doit commencer par une « sortie des eaux » afin de coloniser les milieux continentaux. Le jeu est découpé en époques, chacune étant l’occasion lors d’un bouleversement majeur de faire acquérir certains caractères à vos Ichtos.
Bien évidemment, la stratégie à adopter va varier en fonction de la situation initiale, de vos choix de caractères propres mais aussi de ceux choisis par vos adversaires.

2.1.2- Pistes pédagogiques

Ce jeu (Ces jeux si on considère Urland et Ursuppe) peut s’intégrer dans les programmes de :

- 3ème (Évolution des organismes vivants et histoire de la Terre)
- 2nde (Thème 1)
- TS (Stabilité et variabilité des génomes et évolution)

Outre le fait de jouer en suivant la règle originale, il semble possible :

- D’utiliser ce jeu en DNL (et oui, les cartes sont en anglais ou en allemand) pour en faire un prétexte de communication orale

Les cartes en version anglaise

- De produire ses propres cartes "gènes" à partir d’informations extraites, par exemple, d’une utilisation de Phylogène

2.2- Pandémie

2.2.1- Présentation

Pandémie est un jeu de société qui présente l’énorme intérêt d’être entièrement coopératif : tous les joueurs luttent ensemble contre le jeu (qui réussi malheureusement à gagner assez souvent...)

Pandémie : une situation bien mal engagée en Amérique du Nord
Les 5 cartes rôles sont au premier plan

Ce jeu, au nom évocateur, vous place, ainsi que vos coéquipiers au sein d’une équipe devant trouver des remèdes contre 4 maladies. Les mécanismes du jeu vous demanderont de la communication, de la coordination, de l’anticipation....bref, de quoi faire mobiliser aux élèves bon nombre de compétences.

2.2.2- Pistes pédagogiques

Ce jeu trouve sa place dans les programmes de :

- 3ème (Risque infectieux et protection de l’organisme)
- ULIS (en liaison avec le contenu du CFG)
- TS (Immunologie)

Outre l’utilisation du jeu comme l’a prévu l’auteur, il est possible :

- De recréer un jeu sur les mêmes mécanismes en faisant une recherche historique des foyers infectieux de certaines maladies et donc en construisant une nouvelle carte (Peste, Choléra, Grippe...)
- D’utiliser certaines actions de jeux réalisées de manière instinctives par les élèves pour leur faire percevoir qu’ils réalisent certaines tâches naturellement alors qu’ils n’y arrivent parfois pas lorsqu’on les formalise
- D’utiliser une version transposée en ligne.

3- Pour finir...

L’utilisation de ces jeux en classe semble donc envisageable, tout comme leur utilisation dans des cadres plus informels (clubs, FSE, fin d’année...).

Ce ne sont que deux exemples : il existe multitude de jeux basés sur des thèmes scientifiques. En voici une liste non-exhaustive :

3.1- Thématique "Evolution"

- Ursuppe
- Ciao Dino

3.2- Thématique "Biodiversité"

- Fauna
- Bioviva et tous les autres jeux de la gamme

3.3- Thématique "Santé & sécurité"

- Secouris
- Edukta santé

3.4- Jeux multi-thèmes

- Les jeux "C’est pas sorcier"

Post Scriptum :

Des jeux à découvrir, aussi bien en famille que en classe.

[1Merci à Sebastien ABRILLE pour le prêt des jeux Urland & Pandémie

 

Articles les plus lus

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Animation présentant les principales étapes de la technique d’autoradiographie.