Sciences de la vie et de la Terre

Utilisation des TICE audio pour aider à la structuration des savoirs

04 / 09 / 2006 | Martine Pernodet

Utilisation de la fonction magnétophone de Windows pour faciliter la structuration des savoirs des élèves pendant les séances de TP et mutualiser les travaux des élèves pendant les séances de cours

 Premier exemple d’utilisation illustrant la possibilité d’aide à la structuration du savoir

En 1re S, dans le chapitre sur les phénotypes diabétiques, les élèves doivent comprendre comment l’insuline intervient dans le maintien de l’homéostat glycémique.

On peut proposer aux élèves dès le début du chapitre divers documents plus ou moins numériques sur le diabète. On va ainsi pouvoir remplir un tableau liant divers types de diabète (1 ou 2 : on peut diviser la classe en 2) avec des symptomes au niveau de l’organisme, des déficiences ou des lésions au niveau d’organes, de tissus et de cellules, des absences ou détériorations de molécules.

Mais ce tableau ne parle pas en termes de cause à effet : on recherche alors à établir une séquence des événements : l’événement central et récurrent est le fort taux de glucose sanguin. Un élève ou un groupe d’élèves réussit toujours à proposer une séquence pertinente. Mais qu’a compris chaque élève ?

On peut alors proposer à chaque binôme de raconter un conte de fée entre le sucre et l’humain (une histoire sans triste fin = n’aboutissant pas à un diabète )
Il était une fois un humain ayant faim ...

(les supports utiles : la première partie du TP, le livre et Internet avec les adresses prétriées)

Pour enregistrer le conte, on va dans démarrer, tous les programmes, accessoires, divertissement, magnétophone

Il faut évidemment un casque et un micro reliés à l’ordinateur. L’enregistrement se fait sur le serveur commun de l’établissement.

Les touches sur l’écran sont les touches habituelles d’un magnétophone. L’enregistrement se fait par partie (portion de 1 minute 30 maximum mais on peut en ajouter autant que l’on veut).
L’utilisation de ce mode de communication permet

  • à l’élève de prendre le temps qu’il lui faut pour organiser sa pensée, puis sa communication, de corriger ses erreurs
  • au professeur d’accéder à la communication et de poser des questions pour réorienter vers le livre ou une animation d’un site quand il y a des erreurs de compréhension
  • aux élèves d’aller écouter d’autres communications, soit quand ils ont fini la leur pour vérifier leur conte, soit quand ils sont bloqués et n’osent pas appeler le professeur.

La mise en commun du devenir du sucre dans l’organisme peut se faire en confrontant deux contes à la fin du TP.

L’utilisation d’un conte pendant la séance de cours suivant le TP permet d’initier une structuration des connaissances dans un langage scientifique approprié.

 Deuxième exemple d’utilisation illustrant la possibilité de mutualisation d’informations recueilies et analysées en TP pendant la séance suivante de cours

En 1èreS on est amené à s’interroger sur la part des gènes et celle de l’expérience personnelle sur le déterminisme des comportements (phénotypes).

Une séance de TP peut alors avoir comme Objectifs de connaissances de faire relier par les élèves un comportement avec des molécules et des cellules du système nerveux, ou de connaître quelques maladies du SN et quelques actions de drogues sur le SN
Les objectifs de méthodes sont alors de trier des données, de les analyser, et on peut demander aux élèves de communiquer le résultats de leurs recherche par oral sous forme numérique.

On pourra ainsi utiliser ces documents lors de l’élaboration du cours.

les sites utilisables sont par exemple :

 

Articles les plus lus

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Si les métiers du numérique sont en plein développement, celui de YouTuber (du nom de la plateforme Youtube) est apparu il y a quelques années et il est devenu incontournable.

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.