Sciences de la vie et de la Terre

VIH et défenses cellulaires : piste de correction.

23 / 04 / 2006 | Liliane Grandmougin

Fig1 :

  • le VIH avec VIF fait synthétiser très exactement la séquence de référence.
  • Le VIH dépourvu de VIF voit sa séquence synthétisée avec des « erreurs »ou mutations ponctuelles, ici : A se substitue à G.

=> VIF permet de conserver intacte la séquence virale, or c’est la transcriptase inverse qui fait la synthèse d’ADN.

=> La transcriptase inverse ferait des erreurs d’appariement sans VIF, soit spontanément, soit par une action encore inconnue du lymphocyte hôte.

Fig2 :

  • L’histogramme 3 est la traduction de la figure 1, c’est un témoin, qui montre de nombreuses substitutions G=> A. On va le comparer 2 à 2 avec les autres résultats.
  • Comparaison 3/4 : peu ou pas de mutation si pas de protéine APOBEC.

=> la seule variante est APOBEC absente en 4. Cette protéine du lymphocyte est responsable des mutations. On observe la même chose en absence d’APOBEC si le virus est « sauvage » (histogramme.2)

  • Comparaison 3/1 : Peu ou pas de mutation en 1 => Or ici, APOBEC est présente. Elle n’a pas agit en présence d’un VIH avec VIF.

Fig.3 :

  • Plus le VIH est cultivé, moins il peut intégrer la protéine VIF => Il semblerait qu’un mécanisme (altère à long terme l’assemblage des virus. Puisqu’il s’agit de lymphocytes non permissifs, on peut émettre l’hypothèse d’une autre action d’APOPEC.

Conclusion : les deux protéines s’opposent :

  • APOBEC est synthétisée par le lymphocyte et provoque des mutations par substitution dans le génome du VIH. Le résultat est le fruit du hasard, mais ne peut que perturber le cycle viral, et donner une souche qui ne peut plus être dangereuse. C’est une défense efficace de cette cellulecontre les rétrovirus.
  • VIF est une protéine virale qui empêche l’action d’APOBEC. Le virus garde ainsi intactes ses séquences génétiques et reste dangereux.
  • APOBEC est donc une protéine efficace dans la lutte anti-rétrovirus, mais pas le VIH.
  • Une piste de thérapie : favoriser l’action d’APOBEC tout en bloquant VIF. On rappelle cependant que le VIH dispose d’autres « armes » contre le système immunitaire et qu’actuellement il n’existe aucun vaccin.

Schéma du mode d’action des protéines VIF et APOBEC dans les lymphocytes.

GIF - 23.2 ko
Apobec et VIF

Retour à l’exercice.

 

Articles les plus lus

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Page de présentation de la fresque des temps géologiques. Intentions pédagogiques, menu d’accès aux différents articles et aux 2 déclinaisons de la frise des temps géologiques.

Perfectibles, elles ne sont en rien des modèles mais juste des exemples pouvant vous servir d’ aide à la construction d’autres tâches complexes et à l’évaluation des compétences du socle commun.