Logo du site

Sciences de la vie et de la Terre

Construction des savoirs scientifiques en troisième en SVT

01 / 09 / 2005 | Sacha Touille
 

 

Date : Juin 2002

AUTEURS :

Groupe
de recherche de Melun

Niveau concerné :

Collège
Type
Didactique

<p align="CENTER">TROISIÈME

DÉFENSE
DE L’ORGANISME

Fiche
5

Durée
 :
2 h

Partie
du programme
 :
L’organisme
détecte en permanence la présence d’éléments
étrangers grâce à son système immunitaire ;
il réagit contre certains, selon des modalités dont
les effets sont plus ou moins rapides.

Notions
abordées
 : Parfois nécessaires, d’autres
réactions plus lentes mettent en jeu la reconnaissance de
l’élément étranger :

-
le micro-organisme porte des molécules ou produit des toxines
que l’organisme reconnaît comme différentes des
siennes : ce sont des antigènes.

-
Des lymphocytes spécifiques d’un antigène reconnu
se multiplient rapidement dans les organes lymphoïdes. Parmi
les lymphocytes, les lymphocytes B sécrètent dans
le sang des anticorps (séropositivité) capables de
se fixer sur les antigènes et de les neutraliser.

Mots
clefs
 :
lymphocyte
B, anticorps, antigène, séropositivté, ganglions

 

1.
Représentations initiales

Nous
sommes tous " séropositifs ". Qu’en pensez-vous ?

    Productions d’élèves

    Représentations
    obstacles

    Je
    ne comprends pas car nous ne sommes pas tous contaminés
    par le SIDA.

    C’est
    faux car séropositif c’est pour une personne qui atteinte
    du SIDA.

    C’est
    vrai mais il ne se développe pas chez tout le monde.

    Séropositif
    est équivalent à personne atteinte du SIDA.

 

2.
Situation-problème

Confrontation des réponses. Qui a raison ?

Activités
proposées aux élèves

Et si,
à l’aide des documents fournis, vous expliquiez ce que signifie
" être séropositif " ?

Dans un
deuxième temps, réaliser un texte explicatif qui décrit
un moyen de défense contre les micro-organismes qui est mis en
place par le corps lors d’une infection.

Type
de travail : A

 


3.
Outils

- Expériences sur les rats : propriétés des anticorps.

- Origine
des anticorps : rôle des Lymphocytes B.

- Analyses
de sang.

- Dessin
" J’ai été en contact.... "(Hatier
page 79).

- Définition
antigène.

- Graphique
" évolution de la concentration de toxine tétanique
dans le sang après contamination ".

Graphique
" évolution de la quantité d’anticorps
anti-tétanique dans le sang après contamination ".

 

4.
Exemple de textes produits par des élèves

" Lorsqu’un antigène pénètre dans notre corps, les lymphocytes B (une catégorie de globules blancs) fabriquent des anticorps contre cet antigène.

Ces anticorps
neutralisent cet antigène quelques jours après l’infection.
Les anticorps sont spécifiques à un antigène donc
chaque antigène a son anticorps.

Si l’on
possède des anticorps pour un antigène, alors nous
sommes séropositifs pour cet antigène. "

 

Sommaire
des fiches sur l’immunologie

Retour à la
page d’introduction du groupe de Melun

 





 

Articles les plus lus

Etude, en seconde, de l’unité fonctionnelle et structurale des êtres vivants. Proposition concernant cette séance impliquant la mise en oeuvre de connaissances, de capacités et d’attitudes.

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
"courbes"

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Animation présentant les principales étapes de la technique d’autoradiographie.