. . .

Sciences de la vie et de la Terre

Votre position dans le site

icône du fil d'arianeAccueil du site → Niveaux → Collège → 4e → Article
Auteurs :
Date :
Niveaux : 4e, Cycle central
Type d'activité pédagogique : Classe sur le terrain

Les Carrières de gypse à Meaux

À propos de cet article

Descriptif

Cette fiche concerne plusieurs carrières de gypse aux environs immédiat de Meaux dont aujourd’hui 2 au moins ont totalement disparu.

Sommaire

Diffusez cet article

En ce moment sur la Une

→ des articles connexes

1- Identité des sites

SitesCrégy les MeauxPenchardChâteau Gaillard
coordonnées géographiques
latitude 48° 58’ 18’’ N 48° 59’ 18’’ 49° 00’ 19’’ N
longitude 02° 51’ 42’’ E 02° 51’ 03’’ E 02° 50’ 41’’ E
Altitude 140 m.
localisation
Lien vers Géoportail Crégy Penchard Château Gaillard
Lien vers Google Map Penchard
Roches Gypse Gypse Gypse
Age : Lutétien Lutétien Lutétien
Objets, structures et phénomènes géologiques : - - -

Croquis de situation d’après carte IGN

PNG - 127.4 ko
croquis de situation des sites
  • vert = bois et forets
  • brun = carrières
  • gris = zones urbanisées

Quelques informations générales pour comprendre les termes utilisés En région parisienne, l’exploitation du gypse montre deux ou trois couches appelées masses dont l’épaisseur est très variable selon la répartition géographique ; Elles sont ainsi nommées en partant de la surface :

  • La "haute masse ou 1re masse" : c’est la couche la moins profonde et la plus épaisse d’où son nom ; elle peut atteindre 20 m d’épaisseur).
  • La seconde masse ne fait que 12 m d’épaisseur.
  • La troisième masse est la plus profonde , et ne mesure que quelques mètres d’épaisseur. Ces masses de gypse sont séparées par des couches de marnes (ou argiles calcaires) qui peuvent renfermer des fossiles.

2- Les anciennes carrières de Crégy les meaux.

Ce sont les carrières situées aux lieux dit « les plâtrières » et « les Tuileries », proches de l’actuel lotissement des Chaillouet en partie construit sur ces carrières comblées. Voici une série de clichés antérieurs aux comblement de ces carrières.

2.1- Vue générales

  • Les platières ( date de prise de vue :Décembre 1978 )
    JPEG - 102.7 ko
    Vue générale de la carrière

Vue générale de la carrière montrant la 2e masse de gypse. L’exploitation est terminée et remplacée par une décharge sauvage.

  • la Tuilerie ( date de prise de vue : Mai 1975 )
    JPEG - 98 ko
    Vue de la carrière de Crégy

La 2e masse de gypse ( beige clair ) est visible. Cliché en direction du N-O montrant la butte témoin de Penchard à gauche de Bois d’Automne à droite.

2.2- A l’échelle de l’affleurement

JPEG - 121.8 ko
Vue générale du front de carrière

L’exploitation est terminée. Vue générale de la carrière montrant la 2° masse de gypse ( 1, épaisseur 8 mètres) puis vers le bas plus claire la couche de marnes à Lucines (2) et enfin, incomplètement visible, la 3° masse de gypse( 3).

JPEG - 106.4 ko
Vue rapprochée

On retrouve la 2° masse de gypse (2) surmontée des marnes d’entre deux masses (1) contenant des cristaux de gypse en fer de lance.

Quelques vues de détails :

  • Gypse saccharoïde et pied d’alouette
    JPEG - 128 ko
    Gypse pied d’alouette

Détail de la 2° masse de gypse saccharoïde avec intercalation de 2 bancs de gypse pied d’alouette marqués par les flèches [1].

  • Marnes à lucines
    JPEG - 115.2 ko
    Marnes à Lucines

On voit ici la base de la 2° masse de gypse saccharoïde (1) surmontant les marnes à Leucines (2) [2]

  • Ripples marks
    JPEG - 117.8 ko
    ripples marks
    L’échelle est donnée par les clés.

La surface de séparation des bancs de gypse présente des rides ( ripples marks ). Celles-ci renseignent sur les conditions de formation des roches : milieu lagunaire , haut fond…

3- La carrière de Penchard.

Elle était situées sur une colline (butte témoin) ce que montre bien la carte IGN ou mieux encore la carte ancienne « de Cassini » [3]

3.1- Vue générales

JPEG - 79.2 ko
Vue générale de la carrière à ciel ouvert

Vue générale de la carrière à ciel ouvert … en exploitation en 1975. ( Date de prise de vue : juin 1975 )

3.2- A l’échelle de l’affleurement

NDLR : Toutes les prises de vue datent de juin 1975

  • Le front de taille de la carrière :
    JPEG - 82.8 ko
    Le front de taille de la carrière
  • Bancs avec cristaux de gypse fer de lance
    JPEG - 121.3 ko
    Bancs avec cristaux de gypse fer de lance
    Les cristaux de gypse fer de lance à gauche du trait rouge. Le marteau donne l’échelle

Ces bancs sont inclus dans les marnes intercalaires ( entre 1° et 2° masse).

  • Cristaux de gypse fer de lance
    JPEG - 101.5 ko
    cristaux de gypse fer de lance

Voir ci dessous pour les détails.

  • Les strates superficielles de la carrière : Vue générale :
    JPEG - 79.8 ko
    Les strates les plus récentes
    argiles vertes et sables de fontainebleau.

Les sables de fontainebleau sont bien visibles. Vue rapprochée :

JPEG - 113.7 ko
Couches les plus récentes - gros plan-
Marnes supra gypseuses, argiles vertes et sables de fontainebleau.

De haut en bas :

  • 1 sables de fontainebleau,
  • 2 argiles vertes,
  • 3 & 4 marnes blanches ( de Pantin ) et marnes bleues ( d’Argenteuil ) constituant les Marnes supra gypseuses.
  • L’exploitation du Gypse :
    JPEG - 78.1 ko
    Concassage sur place du gypse

Concassage sur place du gypse extrait de la 1° masse.

3.3- Synthèse stratigraphique

  • Résultats des sondages sur le site de Penchard
    PNG - 26.4 ko
    sondages sur le site de penchard
  • Mise en place schématique des sondages sur le profil topographique de la butte de Penchard.
    PNG - 29.3 ko
    profil topographique de la butte et localisation des sondages
  • Synthèse chronologique ( log stratigraphique)
    PNG - 258.7 ko
    log stratigraphique
  • Stratigraphie comparée : Variations d’épaisseur des strates Comparaison en divers points ( Région de Meaux et Ile de France)
PNG - 46 ko
Stratigraphie comparée des sites de Meaux
PNG - 52.4 ko
Stratigraphie comparée des sites d’Ile de France

4- La carrière de Château Gaillard.

Elle est située en bordure de route ( N330 ) à quelques kilomètres au Nord est de Meaux….

4.1- Vue générale

clichés de mars 1975 Jean Claude LeHir

JPEG - 45.8 ko
Exploitation du gypse en galeries

exploitation souterraine de la 1° masse de gypse.

4.2- A l’échelle de l’affleurement

Légendes communes aux photos 1 limon des plateaux 2 Marnes supra gypseuses blanches "de Pantin". 3 Marnes supra gypseuses blanches "d’Argenteuil" 4 première masse de gypse ou "Haute masse"

JPEG - 54.8 ko
Détail du front de carrière 1
JPEG - 48 ko
Détail du front de carrière 2

5- Conditions de formation et variétés de gypse.

Comme le montre des formations comme les "ripples marks" et certains fossiles, le gypse s’est formé en milieu lagunaire.

JPEG - 115.4 ko
Ripples marks en baie de Somme
Ces ondulations ou rides plus ou moins alignées, se forment sur le sable dans une faible épaisseur d’eau.
JPEG - 94.7 ko
Ripples Marks (gros plan)
Ces « rides » sont bien visibles à marée basse.

Ces formations sont observables actuellement dans des endroits où les eaux sont :

  • peu profondes,
  • très chargées en ions ( ex = Sulfate, Calcium SO4 Ca et Chlorures, Sodium )
  • et soumises à une évaporation intense sous l’action d’un climat chaud et/ ou dans les régions ventées. ( D’où le nom "d’évaporites" données à ces roches ).

En effet lorsque l’eau s’évapore, les sels dissous dans l’eau se déposent et cristallisent.

Selon les conditions de cristallisation et vraisemblablement la vitesse de cristallisation et l’agitation ou non de l’eau, des cristaux de taille plus ou moins grande se sont développés.

On trouve ainsi :

  • du Gypse saccharoïde, formés de petits cristaux qui ressemblent à ceux du sucre cristallisé. ( le sucre alimentaire est le Saccharose. )
    JPEG - 69.8 ko
    Gypse saccharoïde 1
JPEG - 84.4 ko
Gypse saccharoïde 2
  • du gypse "pied d’alouette" , formés de cristaux enchevêtrés pouvant mesurer 1 à 2 centimètres.
    JPEG - 58.5 ko
    Gypse « pied d’alouette »
  • du gypse "Fer de Lance" , nommé ainsi en raison de sa forme particulière. Ces cristaux sont les plus grands et peuvent mesurer plus de 20 cm !!!
    JPEG - 69.4 ko
    Gypse fer de lance
JPEG - 31.4 ko
Gypse fer de lance ( détail)
  • A noter que la "Rose des sables" qu’on trouve dans les déserts est une variété de gypse associé aux grains de sable.

Les clichés ci-dessus proviennent d’échantillons photographiés par N. Lepouder.

Cet article a été réalisé par Jacques Genty à partir de documents originaux de Jean Claude Le Hir qui sont téléchargeables ci dessous.

Notes :

[1variété de gypse : voir ci dessous

[2voir ces fossiles dans la collection des fossiles du Lutétien du MNHN.

[3voir cette carte sur géoportail.

Le document joint :

PDF - 5 Mo
Les Carrières de gypse de Meaux
Documents originaux de J.C Le Hir