Sciences de la vie et de la Terre

La fabrication et l’utilisation d’outils chez les bonobos

18 / 09 / 2015 | Frédérique Théry

Cette activité est extraite d’un dossier proposant un ensemble de ressources pédagogiques autour du bonobo. Une exploitation possible de ces ressources en classe y est proposée, dans le cadre du programme de SVT du lycée.
PDF - 2.3 Mo

La fabrication et l’utilisation d’outils chez les bonobos

Niveau : terminale S
Lien avec le programme :
• Chez les vertébrés, le développement de comportements nouveaux, transmis d’une génération à l’autre par voie non génétique, est aussi source de diversité : chants d’oiseaux, utilisation d’outils, etc.
• Production d’outils complexes et variété des pratiques culturelles sont associées au genre Homo, mais de façon non exclusive.

Exploitation possible : à partir des connaissances acquises en classe et du document suivant, construire un tableau comparatif de l’utilisation d’outils chez l’homme, le chimpanzé et le bonobo.

Document. La fabrication et l’utilisation d’outils chez les bonobos.
« Il est parfaitement reconnu que les chimpanzés à l’état sauvage fabriquent des outils, avec une variation culturelle de leur utilisation parmi les populations à travers l’Afrique. Chez les bonobos, les comportements associés aux outils sont observés dans les populations sauvages, mais ils sont rares et moins sophistiqués que ceux observés chez les chimpanzés. Cette différence peut s’expliquer par le fait que les bonobos habitent un environnement moins difficile que les chimpanzés, ne requérant pas l’usage d’armes, ou peut simplement découler du manque général d’études sur cette espèce, par comparaison avec les chimpanzés. Toutefois, en captivité, la fabrication et l’utilisation d’outils par les bonobos ont tous deux été bien décrits. Kanzi et Pan-Banisha, un mâle et une femelle ayant fait l’objet d’une large attention pour leurs capacités de langage, ont vécu dans l’environnement stimulant du Great Ape Trust (Iowa, Etats-Unis) depuis 2005. Ils peuvent allumer un feu avec un briquet, cuisiner un repas, rôtir de la guimauve et accomplir d’autres tâches impressionnantes. Ils ont la capacité basique de fabriquer des outils de pierre par percussion directe au percuteur dur*, afin de produire des écailles et fragments utilisables, et ils peuvent améliorer leurs techniques. Leur production et utilisation d’outils pour récupérer de la nourriture témoigne de compétences technologiques semblables à celles d’Homo.
Les résultats les plus récents suggèrent que les bonobos ont le même répertoire en captivité, et les mêmes capacités d’utilisation d’outils, que les chimpanzés. Les bonobos, comme les chimpanzés, utilisent des outils moins spectaculaires à des fins sociales, de jeu ou de confort (nettoyage avec des feuilles spécifiques, utilisation de feuilles comme parapluie contre la pluie), alors que les chimpanzés utilisent aussi des techniques d’outils impressionnantes qui ont été documentées dans le contexte de tâches difficiles d’acquisition de nourriture. Un autre point remarquable est qu’à l’instar des chimpanzés, les femelles bonobos sont plus enclines à utiliser des outils que les mâles. Dans la mesure où les bonobos captifs et sauvages partagent les mêmes capacités cognitives requises pour l’utilisation d’outils, on peut s’attendre à ce qu’un tel comportement se produise également chez les bonobos sauvages. »

* Un percuteur dur désigne un outil de pierre servant à frapper un bloc de pierre afin d’en détacher des éclats.

D’après : D. Beaune, « Latest news from the bonobos : Pan paniscus myths and realities », Revue de primatologie, 4 │2012 (http://primatologie.revues.org/1090).

Vidéo montrant l’utilisation d’outils chez le bonobo en captivité :

Des chercheurs du Great Ape Trust (Iowa, Etats-Unis) ont mis au défi deux bonobos (Kanzi et sa compagne Pan Banisha) de récupérer de la nourriture scellée dans un rondin de bois.

Vidéo montrant un bonobo cassant des noix avec une pierre (Sanctuaire Lola Ya Bonobo, RDC) :

 

Articles les plus lus

Avoir une approche ludique du programme de Terminale S grâce à l’intelligence collective, l’exemple d’un jeu d’évasion (escape game) grandeur nature !

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Il y a autant de classes inversées qu’il y a de professeurs et de classes, pour autant elles partagent toutes des points communs qui sont au coeur de cette pédagogie.

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »