Sciences de la vie et de la Terre

Un exemple d’évaluation des capacités expérimentales en 1S

11 / 10 / 2006 | Liliane Grandmougin

Cette petite évaluation d’environ 30 minutes peut s’intégrer à une séance de travaux pratiques sur le thème : « phénotypes - génotypes ».

Dans cet exemple, les élèves ont déjà utilisé ANAGENE dans l’étude d’un cas pathologique (drépanocytose ou autre).

  • Problème à résoudre :

Cause de « la » thalassémie, à différentes échelles du vivant.

  • Objectif :

Tester l’hypothèse : « il s’agit d’une maladie d’origine génétique affectant la chaîne béta de l’hémoglobine ».

  • Compétences et capacités testées :voir le document joint.
  • Organisation de la séance : un exemple

En cours : les élèves ont vu à travers l’exemple des enzymes le lien structure primaire/ tertiaire/ fonction des protéines.

En TP : Les élèves ont étudié la drépanocytose à différentes échelles. Ils ont fait lors d’une séance précédente l’électrophorèse des hémoglobines HbA et HbS et savent qu’elles ont des propriétés électriques différentes.

On cherche maintenant à savoir quel est la cause de cette anomalie. L’hypothèse à tester est « elles ont des séquences en acides aminés différentes », suivie de l’étude de l’origine génétique, avec ANAGENE. L’étude se fait ensemble.

  • Puis on procède à l’évaluation : (cf.fiche jointe)

Les élèves travaillant en binômes, l’un étudiera le cas de la thalassémie 1, tandis que l’autre étudiera un cas proche : la thalassémie 2.

Pendant que l’un effectue l’évaluation,l’autre peut faire une activité complémentaire (exercice, observation microscopique, modélisation...etc)

  • Activité complémentaire : exemple : on cherche à comprendre le lien entre séquence de nucléotides et séquence d’acides aminés.
  • Objectif : formuler un ou des problèmes biologiques :
    • Etude possible des résultats d’autoradiographies : la synthèse protéique se fait dans le cytoplasme des cellules.
    • Rappel de la localisation de l’information génétique : (voir sur le site les animations « acétabulaires »

=> Les deux « acteurs » de la synthèse protéique sont dans deux compartiments cellulaires différents.

    • Modélisation d’une séquence d’ADN comportant 9 triplets par brin (maquette en plastique - séquence imposée)
    • Assemblage des trois acides aminés correspondants (maquette, acides aminés imposés)

=> les deux molécules sont chimiquement différentes et non complémentaires

=> les problèmes évoqués sont :

    • comment passer d’une molécule à l’autre ?
    • comment décoder l’information portée par l’ADN ?
  • Voir aussi sur le site :
 

Articles les plus lus

réflexion et proposition pour une séance de TP de 2nde sur le plan d’organisation des Vertébrés

Permettre aux élève d’analyser et interpréter des (représentations) graphiques présentant des
« courbes »

Avoir une approche ludique du programme de Terminale S grâce à l’intelligence collective, l’exemple d’un jeu d’évasion (escape game) grandeur nature !

Des pistes pour travailler autour des grands enjeux planétaires.